Accès territorial aux soins : Agnès Buzyn et Sébastien Lecornu se rendent dans l’Eure pour rencontrer les professionnels de Santé

Ce mardi 28 novembre, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire se sont rendus dans le département de l’Eure pour aborder avec les professionnels de santé et les élus locaux le sujet de la démographie médicale.

JPEG - 107.5 ko

L’Eure, parmi les 10 départements les plus touchés par le déficit de médecins

Depuis 10 ans, la population de l’Eure augmente sur un rythme annuel de +0.6 % (contre 0,5% au plan national), un score qui fait de l’Eure le département le plus dynamique de la région Normandie. Pour autant, le département affiche des disparités marquées à l’intérieur de son territoire, le sud et l’ouest concentrant une population plus âgées où l’accès aux soins est largement déficitaire.

Avec 414 médecins généralistes installés en 2016, le département de l’Eure présente une densité parmi les plus faibles de France (6,9 médecins pour 10.000 hab contre 9,1 au niveau national). L’activité des généralistes de l’Eure (5 200 actes/ an) est supérieure de 10% à celle constatée au niveau national (avec des pointes à plus de 8000 actes/ an dans certains territoires).Et la situation risquent encore d’empirer car 33% des généralistes eurois sont âgés de plus de 60 ans.

Construire des projets de santé adaptés aux besoins du territoire

C’est dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique d’accès territorial aux soins qu’Agnès Buzyn a rencontré les professionnels de santé de l’Eure. A l’occasion d’un déjeuner républicain sur le thème de la démographie médicale, elle a rappelé la démarche de sa politique qui vise à ce que chaque territoire dispose d’un projet de santé adapté et sur-mesure.

A cette occasion, plusieurs initiatives, menées par différents acteurs nationaux et territoriaux, ont été évoquées, parmi lesquelles :

- La mise en place de 2 plateformes territoriales d’appui en 2017 portées par la Maison de Santé pluridisciplinaire de Gaillon (PTA du Vexin) et par le Pôle de santé libérale et ambulatoire


Plateforme territoriale d’appui
L’objectif des PTA est d’apporter un soutien au territoire pour la prise en charge des situations complexes, sans distinction ni d’âge ni de pathologie, à travers 3 types de services :
  • l’information et l’orientation des professionnels vers les ressources sanitaires, sociales et médico-sociales de leurs territoires. La plateforme peut par exemple identifier une aide à domicile, orienter vers une place en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD)…
  • l’appui à l’organisation des parcours complexes, dont l’organisation des admissions en établissement et des sorties.
  • le soutien aux pratiques et aux initiatives professionnelles

- Le projet de reconstruction du centre hospitalier des Andelys
- L’implantation d’un scanner au centre hospitalier de Verneuil d’Avre et d’Iton
- L’expérimentation de solution de téléconsultation au profit des résidents d’EHPAD
- Le développement de l’offre dans le champ du handicap : ouverture de places dans les services spécialisés (SESSAD, ITEP, MAS…)

En savoir plus  :
La politique d’accès territorial aux soins