La délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes

Créée par décret le 24 octobre dernier, la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes est chargée dans un premier temps de conduire la concertation avec l’ensemble des acteurs concernés pour l’élaboration d’une stratégie nationale. A partir du premier trimestre 2018, elle veillera à la mise en œuvre des mesures qui découleront de cette stratégie, en lien avec l’ensemble des ministères et des acteurs locaux.

JPEG - 100.8 ko

Une triple mission : organiser la concertation, coordonner la préparation de la future stratégie, suivre sa mise en oeuvre

La délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes assure une triple mission :

  • organiser la concertation avec les principaux acteurs du champ de la prévention et de la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes avec l’ensemble du Gouvernement et des administrations concernées, les collectivités territoriales, le monde associatif et les personnes concernées elles-mêmes ;
  • coordonner l’ensemble des travaux de préparation de la future stratégie de prévention et la rédaction des différents projets de textes qui viseront à mettre en oeuvre cette stratégie ;
  • assurer, au cours des années à venir, le suivi de la mise en oeuvre de cette stratégie et veiller à l’évaluation de son efficacité.

Olivier Noblecourt, délégué interministériel

JPEG - 31.2 ko

Âgé de 41 ans, Oliver Noblecourt dispose d’une expérience de longue date dans le secteur de la cohésion sociale et des politiques locales.

Diplômé de l’institut d’études politiques de Grenoble, Olivier Noblecourt a démarré sa carrière professionnelle par l’exercice de fonctions exécutives puis électives au sein de la mairie de Grenoble. Devenu adjoint au maire de Grenoble en 2008 en charge de l’action sociale et familiale et vice-président de la communauté d’agglomération Grenoble-Alpes Métropole de 2008 à 2014 chargé de l’hébergement et de l’accès au logement, il a également assuré la présidence du centre communal d’action social (CCAS) de la ville, connu pour être un véritable laboratoire d’innovations sociales.

Parallèlement, Olivier Noblecourt a apporté son expertise au niveau national sur les questions de lutte contre la pauvreté, de petite enfance et d’insertion des jeunes. Il a été notamment travaillé pour le Conseil national des missions locales, a participé aux travaux du livre vert de la jeunesse en 2009, à l’’élaboration du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale en 2012 ainsi qu’au rapport Bacqué—Mechmache sur la participation et la politique de la ville. Il est également l’auteur de plusieurs rapports portant successivement sur la petite enfance (Terra Nova, 2013), l’intégration des femmes migrantes (2014) ou l’expérimentation sociale dans les collectivités territoriales.

De 2014 à 2017, Olivier Noblecourt a enfin exercé plusieurs fonctions en cabinet, auprès de la ministre Mme Najat Vallaud-Belkacem successivement à l’Egalite entre les Femmes et les Hommes, à la Jeunesse et à l’Éducation nationale. De juin à novembre 2017, il était par ailleurs directeur du programme « Urbanisme et cohésion sociale » au Commissariat général à l’investissement.

En savoir plus :

Consulter le décret de création de la Délégation