Lutte contre la pauvreté : Huitième rencontre territoriale à Nîmes sur le thème des enfants et des familles en situation d’exclusion

La 8ème journée de concertation territoriale a permis à Olivier Noblecourt de visiter des structures locales et d’échanger avec les acteurs de Montpellier et de Nîmes sur le thème des enfants et des familles en situation d’exclusion.

A Montpellier, la délégation a visité le centre de distribution des Restaurants du cœur et rencontré la directrice départementale de l’association, des bénévoles et des bénéficiaires. Le temps d’échange fut l’occasion pour les acteurs de présenter les actions de la structure dans l’Hérault. Au-delà de l’aide alimentaire à plus de 500 familles, les restos du cœur agissent entant qu’aide à la parentalité, accompagnement à l’emploi et au budget, accès aux droits, à la justice, à la culture et à l’enseignement. Ils procurent également des accueils de jour et des solutions de logement adaptées. La directrice rappelle que l’originalité de l’organisation dans le département tient aux partenariats et à la signature de conventions de partenariat formalisées avec les acteurs locaux (CAF, CPAM, travail social de secteur via les CD..).

La matinée s’est terminée par la visite du bidonville de Celleneuve où délégation et services de l’Etat ont pu recueillir la parole des habitants et des associations AREA, CIMADE et Deux choses lune qui agissent sur le terrain.

JPEG - 426.1 ko

L’arrivée de la délégation à Nîmes fut l’opportunité de rencontrer et échanger avec une famille en grande précarité en cours de réinsertion, accompagnée par les acteurs de la Croix rouge, elle s’est poursuivie par une agora de deux heures.

Alors qu’Olivier Noblecourt a rappelé que la stratégie entendait lutter contre le déterminisme social, les acteurs sont intervenus sur deux thématiques : le logement et les familles et les enfants en situation de grande exclusion. Parmi les sujets abordés, les politiques d’accompagnement vers et dans le logement mises en œuvre par le conseil départemental, les expérimentations de démantèlement de campement de Roms par la Croix Rouge avec une priorité à l’ « aller vers », la scolarisation des enfants, l’employabilité, la multiplication des dispositifs, l’expulsion et soutien aux procédures judiciaires, la médiation familiale, l’accompagnement après séparations familiales , l’aide alimentaire, l’illettrisme, le sentiment d’utilité, l’inclusion numérique et les solutions de gardes d’enfants.

En savoir plus :
- Suivre les rencontres territoriales