Lutte contre la pauvreté : Neuvième rencontre territoriale à Créteil sur le thème de l’accompagnement des enfants et familles en situation d’exclusion.

Le 6 mars dernier, Créteil a accueilli la dernière journée de rencontre territoriale en France métropolitaine sur le thème de l’accompagnement des enfants et familles en situation d’exclusion.

La délégation s’est rendue à la maison de la solidarité de Créteil afin d’y rencontrer le directeur, les différents partenaires associatifs du quartier mais aussi des jeunes en service civique et des responsables de l’association Unis-cité. La visite des locaux s’est suivie d’un déjeuner en présence des professionnels et bénévoles œuvrant au sein de la maison : écrivaine publique, éducateurs, bénéficiaires, médiateurs, représentante de la fédération des centres sociaux.

PNG - 204.2 ko

L’après –midi, l’agora a permis à plusieurs acteurs locaux d’interpeller le délégué. Isabelle Santiago, vice-présidente du conseil départemental du Val de Marne a présenté les actions du département en matière de protection de de prévention. Elle a notamment rappelé le rôle majeur de la PMI dans le repérage des difficultés des familles et des enfants, l’augmentation du budget alloué à la prévention spécialisée dans la région, les actions du Val-de-Marne sur l’autisme. Elle a également mis en valeur les travaux sur la situation des femmes victimes de violences et le schéma de l’ASE construit à partir du terrain.

Les participants ont complété les propos de la vice-présidente pars divers points : les problématiques de parentalité à traiter en amont notamment via la médiation familiale et les espaces de rencontre ; le respect des droits des enfants quelle que soit la situation économique, sociale et juridique de leurs parents ; l’importance des études régulières sur le taux de pauvreté des enfants de moins de 18 ans notamment pour géolocaliser les enfants en difficulté ; les compétences sociales variées des centres sociaux et les services spécifiques qu’ils proposent (écrivains publics, point relais, insertion sociale et scolaire, action linguistique) ; le programme de réussite éducative ; l’apprentissage de la langue française ; l’accompagnement à la mobilité des publics fragiles ; l’obligation pour tous les territoires de mettre en place des logements sociaux ; le droit au répit pour les aidants notamment auprès d’enfants handicapés ; la nécessité que les PMI deviennent des centres de santé.

En savoir plus :
- Suivre les rencontres territoriales