Attentat de Nice : Marisol Touraine au chevet des blessés

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, s’est rendue à Nice au chevet des blessés dans la nuit du 14 au 15 juillet ainsi que dimanche 17 juillet pour leur exprimer toute sa solidarité. Elle adresse toutes ses pensées aux familles et aux proches des victimes. La ministre remercie enfin les professionnels des hôpitaux pour leur mobilisation exceptionnelle.

Immédiatement après l’attentat survenu à Nice dans la soirée du 14 juillet 2016, les autorités sanitaires ont déployé des moyens importants pour prendre en charge les victimes et leurs proches. Dès 23h30, le centre de crise sanitaire du ministère de la Santé a été activé. Des cellules d’urgence médico-psychologiques (CUMP) ont été ouvertes à Nice sur plusieurs sites afin de prendre en charge les blessés et les familles des victimes.

Actualité :

En déplacement à Nice dimanche 17 juillet après le terrible attentat du 14 juillet, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a annoncé que toutes les victimes d’attentats bénéficieraient, à partir d’aujourd’hui, de soins intégralement pris en charge. Pour la ministre, cette mesure représente «  un engagement nécessaire de la solidarité nationale en faveur de celles et ceux qui éprouvent, dans leur chair, la violence de la barbarie terroriste  ». C’est, en outre, «  la garantie d’une prise en charge simplifiée et continue, sans rupture de parcours, pour les victimes des attentats  ».

pdf Télecharger le communiqué de presse Téléchargement (272.7 ko)

Points de situation

pdf Point sur les blessés et les moyens de santé - 16/07/2016 Téléchargement (150.8 ko)
pdf Point de situation sur les blessés - 15/07/2016 Téléchargement (44 ko)


Informations pratiques

  • Information des familles et assistance aux victimes
jpg Comment fonctionne la Cellule Interministérielle d’Aide aux Victimes (...) Téléchargement (250.7 ko)

Numéro national d’information et d’assistance aux victimes et leurs proches :

JPEG - 36.6 ko
  • Gratuité des soins

Les victimes d’actes de terrorisme peuvent bénéficier d’un remboursement à 100 % par l’Assurance Maladie sans avance de frais pour tous les soins engagés en lien avec les attentats de Nice. Un droit à la prise en charge du suivi psychiatrique est également ouvert aux proches des victimes décédées ou blessées. Une ligne d’information pour toute question sur la gratuité des soins est ouverte au : 0811 365 364

→ Plus d’informations sur ameli.fr

  • Don du sang

Les besoins en don du sang sont couverts. L’Établissement français du sang appelle à la mobilisation des donneurs dans la durée, afin que l’ensemble des besoins continuent à être satisfaits.

Pour connaître la collecte de sang la plus proche de chez vous et tout savoir sur le don de sang : dondusang.net