La commission scientifique internationale sur l’autisme se réunit au Ministère des Affaires sociales et de la Santé dans la perspective de l’élaboration d’un 4ème Plan Autisme

A l’invitation de Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, la commission scientifique internationale sur l’autisme s’est réunie aujourd’hui au Ministère des Affaires sociales et de la Santé pour une journée de réflexion autour de l’élaboration du 4ème Plan Autisme.

JPEG - 77.2 ko

La commission scientifique internationale, qui regroupe également des spécialistes français, a pour mission de faire des propositions pour améliorer l’accompagnement des personnes vivant avec des troubles du spectre de l’autisme (TSA) dans l’ensemble des dimensions de leur existence. Lors de cette journée d’échange, qui a eu lieu au lendemain de la journée mondiale de sensibilisation à l’Autisme (2 avril), la commission a étudié des pistes pour améliorer le diagnostic des personnes autistes, l’accompagnement, l’inclusion sociale et citoyenne, le soutien aux familles et la recherche.

Les grandes orientations issues de ces travaux seront travaillées dans le cadre de l’élaboration du 4ème Plan Autisme, lors de commissions réunissant les associations de personnes et leurs familles, les membres du comité de suivi du plan Autisme et l’ensemble des administrations et collectivités concernées, sous l’égide du Secrétariat général du Comité interministériel du handicap (CIH), et en lien avec l’INSERM. 

Installée le 15 mars dernier, la commission est composée des plus grands spécialistes internationaux en matière d’autisme, à savoir :
-  Pr Tony CHARMAN, psychologue clinicien (King’s College - Royaume-Uni)
-  Pr Jonathan GREEN, pédopsychiatre (Université de Manchester - Royaume Uni)
-  Pr Christopher GILLBERG, psychiatre de l’enfant et de l’adolescent (Université de Göteborg - Suède)
-  Dr Francesco CUXART, Docteur en psychologie (Université de Barcelone - Espagne)
-  Dr Pierre DEFRESNE, pédiatre, neuro-pédiatre, réadaptation fonctionnelle et professionnelle (Centre de Référence pour les Troubles du Spectre de l’Autisme "J-Ch Salmon" – Belgique)
-  Pr Herbert ROEYERS, Ph.D, spécialiste en psychologie clinique (Université de Gand – Belgique)
-  Pr Carmen DIONNE, Professeure psychologue (Université du Québec à Trois-Rivières - Canada)
-  Dr Annalisa MONTI, neuropsychiatre (Italie)
-  Pr Laurent MOTTRON, MD, Ph.D, psychiatre (Centre de Recherche en santé mentale de l’Université de Montréal – Canada)
-  Pr Kerim MUNIR, psychiatre (Hôpital pour enfants de Boston - USA)
-  Pr Fred VOLKMAR, psychologue (Université de Yale – USA)
-  Pr Catherine BARTHELEMY, pédopsychiatre (INSERM – France)
-  Pr Thomas BOURGERON, généticien (Université Paris Diderot / CNRS - France)
-  Pr Marion LEBOYER, psychiatre (UPEC – France)
-  Pr Nadia CHABANE, pédopsychiatre (Centre Cantonal Autisme – Suisse)
-  Pr Bernadette ROGE, psychologue (Université Jean Jaurès, Toulouse – France)
-  Pr Ghislain MAGEROTTE, psychologue (Université de Mons – Belgique)
-  Pr Amaria BAGHDADLI, pédopsychiatre (Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier – France)
-  Dr Amaia HERVAS ZUNIGA , Ph.D, pédopsychiatre (Espagne)
-  Pr Francine JULIEN-GAUTHIER, Professeur de Sciences de l’Education (Québec, Canada)

JPEG - 62 ko

Le contenu de la réunion de la commission sera rendu public prochainement sur le site gouvernemental dédié à l’autisme www.autisme.gouv.fr, dans un souci de transparence vis-à-vis des personnes, des familles et des acteurs nationaux de référence.

Parallèlement à la réunion de la commission s’est tenue également dans les locaux du Ministère des Affaires sociales et de la Santé une table ronde sur les politiques publiques en matière d’Autisme animée par Monsieur Michel LAFORCADE, directeur général de l’Agence régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine. Cette table ronde, qui avait pour but de croiser les regards sur les accompagnements des personnes autistes et de leurs familles avec d’autres pays européens, a rassemblé quatre représentants d’administration étrangère : le Pr. David SKUSE, spécialiste Britannique des troubles du spectre autistique, Maryka LAAMIR, spécialiste suisse de l’Office Fédéral des Assurances Sociales et auteure d’un rapport intitulé « enfants et jeunes atteints d’un trouble envahissant du développement en Suisse », Joachim SVENDSEN, Vice-président du Conseil d’Administration de l’association norvégienne pour l’autisme, et Sophie RUCQUOY, Directrice en charge de la Direction des adultes en situation de handicap au sein de l’Agence pour une vie de qualité de Wallonie.

La journée d’échange a été conclue par Annie LE HOUÉROU, présidente du Comité national autisme (CNA).

« Lors de la dernière Conférence nationale du Handicap, le 19 mai dernier, le Président de la République annonçait que le 3ème Plan Autisme serait suivi d’un 4ème, qui devrait pouvoir démarrer dès le 1er janvier 2018. C’était mon engagement de fixer dès aujourd’hui les grandes orientations de ce nouveau Plan, qui va ainsi pouvoir s’appuyer sur un socle extrêmement solide, que nul ne pourra remettre en question, celui des connaissances scientifiques internationales et de la participation des personnes concernées et de leurs familles » déclare Ségolène NEUVILLE.

Vous trouverez le discours prononcé par Ségolène NEUVILLE à l’occasion de cette journée ICI

JPEG - 47.4 ko