Conseiller technique de service social - CTSS

Présentation du métier

Les conseillers techniques de service social des administrations de l’Etat exercent leurs fonctions en administration centrale, dans les services à compétence nationale, dans les services déconcentrés, dans les établissements publics de l’Etat, au sein des autorités administratives indépendantes, dans les services de l’Etat ou dans les établissements publics en relevant implantés à l’étranger, dans les juridictions ainsi que dans les formations administratives des armées.

Les membres du corps interministériel des conseillers techniques de service social des administrations de l’Etat assurent la conception et ont la responsabilité de la conduite des actions visant à aider les agents, les personnes, les familles qui connaissent des difficultés sociales ou socioprofessionnelles, en recherchant les causes qui compromettent leur équilibre psychologique, économique ou social et en menant toutes actions susceptibles de prévenir et de remédier à ces difficultés dans le cadre d’actions individuelles et collectives.

Ils ont vocation à assurer des fonctions d’encadrement ou de coordination de l’activité des assistants de service social des administrations de l’Etat ainsi que des fonctions d’expertise dans le cadre de la mise en œuvre des politiques d’action sociale.

Lorsqu’ils sont affectés dans les instituts nationaux de jeunes sourds ou à l’Institut national des jeunes aveugles, les membres du corps interministériel des conseillers techniques de service social des administrations de l’Etat sont chargés de fonctions comportant des responsabilités particulières dans les domaines prévus par l’article 3 du décret n° 2015-802 du 1er juillet 2015 portant statut particulier du corps des éducateurs spécialisés des instituts nationaux de jeunes sourds et de l’Institut national des jeunes aveugles et ont vocation à assurer des fonctions d’encadrement ou de coordination de l’activité des éducateurs spécialisés régis par ledit décret.

Textes de référence

Décret n° 2012-1099 du 28 septembre 2012 portant statut particulier du corps interministériel des conseillers techniques de service social des administrations de l’Etat

Arrêté du 24 août 2017 fixant les modalités et la nature des concours sur épreuves de recrutement des conseillers techniques de service social des administrations de l’Etat

Conditions d’accès

Conditions requises :

Les conseillers techniques de service social sont recrutés par la voie du concours interne sur épreuves ouvert dans les spécialités suivantes :
1° Social.
2° Education spécialisée.

Peuvent s’inscrire au concours interne de conseillers techniques de service social :

  • les membres du corps interministériel des assistants de service social des administrations de l’Etat,
  • les membres du corps des éducateurs spécialisés des instituts nationaux de jeunes sourds (INJS) et de l’Institut national des jeunes aveugles (INJA),
  • les membres du cadre d’emplois d’assistants territoriaux socio-éducatifs et aux membres du corps d’assistants socio-éducatifs de la fonction publique hospitalière.

Les candidats doivent justifier, au 1er janvier de l’année au titre de laquelle le concours est organisé, d’au moins six ans de services effectifs dans l’un des corps ou dans le cadre d’emplois susmentionnés.

Comment s’inscrire :

Inscrivez-vous en ligne

Nature des épreuves

Epreuve orale unique d’admission

Entretien avec le jury visant à apprécier les acquis de l’expérience, les aptitudes et la motivation du candidat à exercer les fonctions de conseiller technique de service social (durée de l’entretien : trente minutes) :

Pour conduire cet entretien, qui a pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle d’une durée de dix minutes au plus, le jury dispose du dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle constitué par le candidat.

Le jury évalue les acquis de l’expérience du candidat et ses aptitudes en se référant notamment à la fiche du répertoire interministériel des métiers (RIME) intitulée « conseiller-expert dans le domaine de la santé et de la cohésion sociale ».

Au cours de cet entretien, le candidat peut être interrogé sur des questions relatives à son environnement professionnel et sur des questions relatives aux politiques publiques menées dans la spécialité ouverte et, le cas échéant, choisie par le candidat au moment de son inscription.

Seul l’entretien avec le jury donne lieu à notation. Le dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle n’est pas noté. L’épreuve est notée de 0 à 20.

Grille d’évaluation

Les aides à la préparation

- Les annales

- Les rapports des jurys

- La composition des jurys

Calendrier/modalités d’inscription

- Le calendrier

- Modalités d’inscription

Les résultats

- Résultats admissibilité / admission / Statistiques

Les contacts

Service organisateur : Bureau du recrutement - SD1C

Pour toute demande de renseignements :

Vous pouvez nous écrire

Ministère des Solidarités et de la Santé
Direction des Ressources Humaines
Bureau du recrutement SD1C
14 avenue Duquesne
75350 PARIS 07 SP

Ou nous contacter par mail, en remplissant le formulaire "Qui contacter ?"