Éducateur spécialisé

L’éducateur spécialisé concourt à l’éducation d’enfants et d’adolescents ou au soutien d’adultes présentant un handicap, des troubles du comportement ou qui ont des difficultés d’insertion.

JPEG - 9.7 ko

Par le soutien qu’il apporte et par les projets qu’il élabore, il aide les personnes en difficulté à restaurer ou à préserver leur autonomie, à développer leurs capacités de socialisation, d’intégration et d’insertion.

Il favorise également les actions de prévention. Son intervention se situe aussi bien dans le champ du handicap, de la protection de l’enfance, de l’insertion sociale et professionnelle, de la prévention spécialisée. Il est également de plus en plus appelé à intervenir dans le cadre de projets de développement local

Quels sont les employeurs ?

62 000 éducateurs spécialisés exercent leur activité dans les domaines de l’action sociale ou médico-sociale. Ils sont essentiellement employés par les associations extrêmement actives dans le champ de l’éducation spécialisée, mais aussi par les collectivités locales (départements et communes) et divers organismes d’accueil spécialisé)

Où s’exerce le métier ?

Leurs compétences sont sollicitées :

  • en milieu ouvert : club de prévention, action éducative en milieu ouvert (AEMO), aide sociale à l’enfance, centres sociaux…
  • en établissement, que ce soit en internat ou en externat : foyers de jeunes travailleurs, établissements et services d’aide par le travail, instituts médico-éducatifs, centres d’ hébergement et de réinsertion sociale…

Quels sont les débouchés ?

Majoritairement les éducateurs spécialisés diplômés travaillent dans le secteur privé associatif (environ 8 0 %). Toutefois, un certain nombre exerce dans le cadre d’ une des trois fonctions publiques :

Dans la fonction publique hospitalière :

  • Assistant socio-éducatif (concours sur titres) ;
  • Cadre socio-éducatif (concours sur titre pour les assistants socio-éducatifs éducatifs justifiant de 6 ans de service dans le corps ou cadre d’emploi). Dans la fonction publique territoriale :
  • assistant socio-éducatif territorial (concours sur titres, avec preuves) ;
  • conseiller socio-éducatif (concours interne sur épreuves pour les assistants socio-éducatifs territoriaux justifiant de 6 ans de service dans le corps ou cadre d’emploi et de 2 ans dans la fonction publique territoriale) Dans la fonction publique d’État :
  • éducateur spécialisé dans les instituts nationaux de jeunes sourds et l’Institut national des jeunes aveugles : concours externe sur épreuves. Les candidats admis reçoivent sur place, pendant l’année qui précède leur titularisation, une formation adaptée aux fonctions q u’ ils auront à exercer ;
  • éducateur dans les établissements de la protection judiciaire de la jeunesse (ministère de la Justice) : concours externe sur épreuves. Les candidats admis suivent une formation d’un an durant laquelle ils sont en situation de fonctionnaire stagiaire
  • conseiller d’insertion et de probation dans les établissements de l’administration pénitentiaire (ministère de la Justice) : concours externe sur épreuves pour l’admission à l’école nationale de l’administration pénitentiaire. Les candidats admis suivent un an de formation durant lequel ils sont en situation de fonctionnaire stagiaire

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière ?

Avec de l’expérience professionnelle et une formation complémentaire, l’éducateur spécialisé peut exercer des fonctions de chef de service ou de direction d’établissements.
Il peut aussi se voir confier la responsabilité d’une circonscription d’action sociale, ou occuper un poste de conseiller technique.

Les éducateurs spécialisés qui le souhaitent peuvent également poursuivre une formation supérieure en vue de préparer :

  • le certificat d’aptitude a x fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS)
  • le diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS)
  • le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (CAFDES)
JPEG - 26.7 ko

En savoir plus :