Rapport d’Edouard Couty, médiateur national, sur la situation du CHU de Grenoble

Le suicide d’un jeune neurochirurgien sur son lieu de travail, au bloc opératoire, au CHU de Grenoble a profondément marqué tous les professionnels de cet établissement. Ce drame a fait émerger les situations d’autres professionnels en difficulté, quelques-unes de ces situations ayant été, par ailleurs, signalées au médiateur national.

La mission confiée par lettre en date du 3/11/2017 consistait à établir rapidement un diagnostic sur la situation du CHU de Grenoble au regard des difficultés rencontrées par certains praticiens et des situations de souffrance au travail dans certains services.

Au cours de trois journées de présence plus de 30 personnes ont été auditionnées.

Une restitution orale des premiers constats et de certaines recommandations a été faite le 28 novembre d’abord devant la gouvernance médico-administrative du CHU : Direction générale, présidence de la CME, directeurs d’UFR et direction générale de l’université, puis devant la gouvernance et l’ensemble des personnes rencontrées toutes membres des équipes médicales concernées : neurochirurgie, blocs opératoires, néphrologie et réanimation médicale.

L’établissement d’un diagnostic détaillé accompagné d’une analyse fine des causes des difficultés rencontrées aurait demandé des investigations plus longues et un temps d’analyse plus conséquent.

Pour répondre à la demande dans les délais impartis, ce rapport relate quelques constats constituant les éléments d’un diagnostic, d’abord sur la situation des services dans lesquels des difficultés sont connues puis de manière plus générale sur le fonctionnement institutionnel. Ces éléments diagnostics seront suivis de quelques recommandations qui pourraient éclairer les actions à venir.

Consulter :

pdf Le rapport d’Edouard Couty en format PDF Téléchargement (338.1 ko)
pdf La lettre de mission à Edouard Couty au format PDF Téléchargement (251.8 ko)