Pour des vacances sereines à l’étranger

Les vacances approchent et vous partez à l’étranger ? Suivez nos recommandations et préparez votre voyage pour un #Etesanssouci !

Renseignez-vous sur les recommandations sanitaires de votre (vos) pays de destination

L’objectif d’un #Etesanssouci : éviter de ramener de vos vacances autre chose que des souvenirs agréables. Pour vous y aider, les autorités sanitaires émettent chaque année des recommandations sur les mesures de prévention santé à adopter par les voyageurs en amont et pendant leur voyage.

Vous trouverez ces recommandations, pour chaque pays de destination, sur le site Internet « Conseils aux Voyageurs » du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Pour aller plus loin :
- L’intégralité des recommandations voyageurs 2018 du Haut Conseil de la santé publique.

Vérifiez vos vaccinations et celles de votre famille

Le calendrier vaccinal est actualisé chaque année par le ministère de la Santé, sur avis d’une commission d’experts scientifiques, la Commission technique des vaccinations de la Haute Autorité de santé (HAS). Les recommandations voyageurs publiées en mai-juin par le HCSP viennent compléter ces recommandations.

Voyager dans certaines régions du monde expose à des maladies infectieuses, la plupart d’entre elles pouvant être prévenues par la vaccination ou des mesures de protection. Un voyage à l’étranger est donc l’occasion de mettre à jour ses vaccinations, car les vaccins obligatoires et recommandés en France sont encore plus nécessaires dans d’autres pays. De plus, d’autres vaccins peuvent être obligatoires pour entrer dans certains pays, comme le vaccin contre la fièvre jaune.

Consultez votre médecin traitant au moins 6 semaines avant de partir pour qu’il puisse vous conseiller et effectuer, le cas échéant, les vaccinations nécessaires adaptées à votre âge et à votre état de santé.

Attention, certains vaccins sont disponibles uniquement dans les Centres agréés de Vaccination Internationale. C’est le cas par exemple pour le vaccin contre la fièvre jaune ou contre l’encéphalite japonaise. Les Centres agréés de Vaccination Internationale délivrent à chaque personne vaccinée un carnet de vaccination international, qui répond aux normes fixées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’inscription sur ce carnet de la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire. C’est ce carnet qu’il faudra présenter à la frontière des pays qui exigent une vaccination. Où se faire vacciner ?
- Liste des centres habilités à pratiquer la vaccination contre la fièvre jaune

Pour aller plus loin :
- L’intégralité des recommandations voyageurs 2018 du Haut Conseil de la santé publique.
- Les recommandations voyageurs sur le site de Santé publique France.
- Les « Conseils aux Voyageurs » du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Inscrivez-vous sur Ariane

Lorsque vous effectuez un voyage ou un déplacement professionnel à l’étranger, Ariane vous permet de vous signaler gratuitement et facilement auprès du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

L’objectif : ne jamais perdre le fil et pouvoir recevoir des alertes, des consignes de sécurité et des informations en cas de crise dans votre pays de destination (situation politique, évènement naturel, épidémies…).

Commandez votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM)

Durant vos vacances à l’étranger, vous pouvez avoir besoin de soins médicaux. En Europe, vos frais peuvent être pris en charge par l’organisme de sécurité sociale local. Si vous vous trouvez en dehors de l’Europe, ils peuvent être remboursés par l’Assurance Maladie sous certaines conditions.

- Vous partez en vacances en Europe, dans un État de l’Union européenne / Espace économique européen (UE/EEE) ou en Suisse ?
Avant votre départ, procurez-vous la carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Elle vous permettra d’attester de vos droits à l’assurance maladie et de bénéficier d’une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour. Demandez-là au moins 15 jours avant votre départ.

- Vous partez en vacances à l’étranger, dans un pays hors Union européenne / Espace économique européen (UE/EEE) et Suisse, seuls les soins médicaux urgents et imprévus pourront, éventuellement, être pris en charge par votre caisse d’assurance maladie à votre retour en France.
Avant de partir, renseignez-vous sur l’état sanitaire du pays et vérifiez les frais médicaux qui pourront rester à votre charge.
Dans certains pays, les frais médicaux coûtent très cher. Il est donc recommandé de souscrire un contrat d’assistance ou d’assurance, qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie à l’étranger.
- En pratique, pour savoir quoi faire en cas de soins médicaux, consultez le site de l’Assurance Maladie.

Préparer votre trousse médicale de base

Voici quelques conseils pour savoir quels médicaments, documents médicaux et matériel de soins vous devez emporter en voyage.

Prévoyez toutes les affaires nécessaires pour pouvoir :
- poursuivre vos traitements habituels loin de chez vous ;
- traiter les blessures et affections bénignes ;
- prévenir certaines maladies infectieuses ou parasitaires en particulier celles transmises par les moustiques (ex. : paludisme)…

Sachez qu’il n’existe pas de trousse de voyage type. La liste des affaires à emporter dépend notamment de votre état de santé actuel, de vos antécédents médicaux, de votre destination, de la durée de votre séjour et vos conditions d’hébergement.

En complément de l’application des règles de bonne conservation des médicaments lors des temps de voyage (température adaptée afin de préserver stabilité et efficacité) et du respect de la réglementation lors de vos déplacements à l’étranger (présentation d’une ordonnance voire d’une autorisation spécifique aux douanes) :

Pour voyager en toute tranquillité :
- si vous souffrez d’une maladie chronique, prévoyez d’emporter une quantité suffisante de médicaments pour couvrir a minima la durée du voyage et, lors de vos déplacements en avion, conservez avec vous votre traitement ;
- emportez toujours vos médicaments dans leur boîte, avec la notice et l’ordonnance correspondantes ;
- préférez une ordonnance rédigée en DCI (Dénomination Commune Internationale) précisant la substance active, afin de pouvoir la présenter à l’étranger en cas de besoin ;
- renseignez-vous avant de partir sur la réglementation applicable à l’étranger (présentation d’une ordonnance, voire d’une autorisation spécifique aux douanes) ;
- respectez les conditions de conservation indiquées dans la notice ;
- évitez d’exposer vos médicaments directement au soleil ;
- d’une manière générale, et pour éviter tout risque d’erreur, n’achetez pas de médicaments à l’étranger sans l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.

Par ailleurs, avant tout séjour, n’oubliez pas de consulter votre chirurgien-dentiste et de vérifier que vous disposez d’une carte de groupe sanguin et d’un carnet de vaccinations international (pour les destinations hors UE). La souscription d’une assurance rapatriement sanitaire est également fortement recommandée.

- Pour savoir quels médicaments emporter et comment préparer une trousse de 1er secours idéale, consultez le site de l’Assurance Maladie.
- Pour aller plus loin et connaitre les bons réflexes à adopter vis-à-vis des produits de santé, cosmétiques et tatouages en été, consultez le site de l’ANSM.