Geste 6 : quand on est atteint par les virus de l’hiver : limiter les contacts directs et indirects

Eviter les contacts directs et indirects quand on est malade permet de ne pas disséminer les microbes (virus et bactéries)

Pourquoi limiter les contacts directs et indirects quand on est malade ?

Quand on a une maladie contagieuse, on peut facilement disséminer ses microbes (virus et bactéries) :
-  En touchant directement une autre personne (en l’embrassant, en lui serrant la main…) ;
-  En contaminant des objets ou des surfaces qui seront ensuite touchés par d’autres personnes (qui seront donc contaminées à leur tour) ;
-  En éternuant ou en toussant.

Quand on est malade, il faut donc :

-  Limiter les contacts directs avec d’autres personnes, notamment les plus fragiles (personnes âgées, nourrissons, personnes souffrant de maladies respiratoires, cardiaques ou immunitaires…). On évite donc de serrer les mains et d’embrasser ses proches. Le port d’un masque chirurgical (en vente en pharmacie) est fortement recommandé si vous devez rendre visite/entrer en contact avec des personnes, notamment fragiles. Le masque chirurgical permet en effet d’éviter la diffusion « directe » des microbes.

-  Ne pas prêter ses objets de la vie quotidienne : brosse à dents, couverts, verre, téléphone, serviettes de table ou de bain…Pour les enfants, essayez au maximum de limiter les échanges de jouets, tétines quand un des enfants est malade.

-  Prendre l’habitude de nettoyer régulièrement (à l’eau et au savon ou avec des détergents à usage domestique) les objets et appareils que vous touchez, utilisés par les membres de votre famille : télécommande, claviers d’ordinateurs ou de téléphone, poignées de portes…).

Et, dans tous les cas : lavez-vous les mains régulièrement !

Le saviez-vous ?

-  En cas d’affection grippale, de rhume, de bronchite, de rhinopharyngite, 8 personnes sur 10 n’embrassent jamais un nourrisson.
-  Mais seuls 62% des parents d’enfants de 0 à 3 ans n’embrassent pas de nourrissons quand ils ont une infection respiratoire.
-  Les virus peuvent survivre plusieurs heures sur les surfaces et les objets, par exemple entre 8 et 12 heures pour le virus de la grippe.