Questions-Réponses sur « Ce qui va changer »

Le prix des vaccins va-t-il changer ?

Non, le fait de rendre les vaccins obligatoires n’induit pas un changement de prix.
Cependant, les vaccins, comme tout autre médicament, peuvent faire l’objet de négociations de baisse de prix.

Les vaccins devenus obligatoires seront-ils être intégralement remboursés ?

Les vaccinations sont gratuites dans les centres de vaccinations publics et les centres de protection maternelle et infantile.
En dehors de ces structures, les vaccins sont pris en charge à 65% par l’Assurance maladie et pour le reste par les assurances complémentaires ; celles qui offrent un « contrat responsable » couvrent l’intégralité du prix.

Combien de piqûres cela représente-t-il pour les enfants ?

L’extension à 11 vaccins représente 10 injections (avec des vaccins combinés) pour les enfants, étalées sur 2 ans au regard du calendrier vaccinal.

Plus de 70% des enfants reçoivent déjà ces 10 injections sur 2 ans.

Les enfants non vaccinés pourront-ils rentrer en collectivité, à la crèche voire à l’école ?

Les parents des enfants nés après le 1er janvier 2018 devront présenter à partir du 1er juin 2018, leur carnet de santé - pages vaccination - dûment tamponné ou un certificat de vaccinations pour être admis en crèche, ou dans toutes les collectivités d’enfants : écoles, centre de loisirs, colonies.
S’ils ne sont pas vaccinés, ils ne pourront donc pas entrer en collectivité.

L’obligation est-elle valable pour les adultes ?

Cette obligation ne concerne que les vaccinations de l’enfant au regard du calendrier vaccinal.

Le calendrier vaccinal va- t-il changer ?

Le calendrier vaccinal est revu chaque année après avis de la Haute Autorité de santé pour tenir compte notamment de modifications dans la circulation des bactéries et virus responsables des maladies infectieuses et de l’arrivée éventuelle de nouveaux vaccins.
En ce qui concerne le calendrier vaccinal 2018, il devrait être inchangé au regard des âges de vaccination.