Risques infectieux d’origine alimentaire

Mal conservées ou mal préparées, certaines denrées alimentaires peuvent présenter des risques microbiologiques. Ainsi, les denrées peuvent être à l’origine d’infections d’origine alimentaire et à de toxi-infections alimentaires collectives de plus ou moins grande ampleur.

Les toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) sont définies par la survenue d’au moins 2 cas présentant des symptômes similaires généralement gastro-intestinaux, dont on peut rapporter la cause à une même origine alimentaire.

JPEG - 53.3 ko

Les maladies infectieuses d’origine alimentaire

Mode de contamination

Les infections d’origine alimentaire sont comme leur dénomination l’indique, transmises par voie alimentaire (ingestion d’un aliment contaminé). Les agents causant ces maladies sont les bactéries ou leurs toxines, les virus ou des parasites ou des agents non conventionnels. Ces agents sont par exemple : Escherichia coli, Campylobacter jejuni, Salmonella spp., Staphylococcus aureus, Listeria monocytogenesetc.
La majorité de ces infections sont des zoonoses, leurs agents ayant un réservoir animal, point de départ d’une potentielle transmission à l’homme.

Symptômes

La gastro-entérite aiguë (GEA) c’est à dire une diarrhée et des vomissements pouvant être associés à d’autres symptômes comme de la fièvre ou des douleurs abdominales est la manifestation la plus courante d’une infection causée par des agents pathogènes transmis par l’alimentation.

Surveillance

En France, plusieurs systèmes permettent la surveillance des maladies infectieuses d’origine alimentaire chez l’homme : la déclaration obligatoire (DO) depuis 1987, les centres nationaux de référence (CNR), des réseaux de biologistes et des réseaux de cliniciens volontaires.

Les principales maladies

- La listeriose

- Le syndrome hémolytique et urémique (SHU)

- La trichinellose

- L’hépatite A

- L’hépatite E

Liens utiles

- Portail des zoonoses du Ministère en charge de l’Agriculture

- Santé Publique France