Toutes les conférences 2016

Les conférences de la Journée nationale de l’innovation en santé sont axées sur une approche éthique et de recherche sur les enjeux sociétaux liés à l’émergence des nouvelles technologies.

-  Médecine personnalisée : la médecine du futur ? - Samedi 23 janvier 2016, 14h-15h30


Médecine personnalisée : la médecine du futur ? by affairessociales-et-sante

Une conférence du cycle « Santé en questions » coproduite par l’Inserm et Universcience.
La génétique et le numérique font naître une médecine personnalisée, capable de traiter chaque patient en fonction de ses spécificités, pour optimiser les traitements et réduire les effets secondaires. Quelles sont les méthodes d’évaluation ? Quel impact sur la relation médecin/patient ? Quel encadrement éthique et législatif ?

Avec :
Franck Lethimonnier, chercheur au CEA, directeur de l’Institut Technologies pour la santé Aviesan (Paris)
Patrice Denefle, directeur de l’Institut Roche (Paris)
Antoine Magnan, médecin pneumologue à l’Institut du thorax (Nantes)
Mina Daban, présidente de l’association Leucémie Myéloïde Chronique France (Marseille)
Catherine Bourgain, chercheure de l’Inserm et vice-présidente de la Fondation Sciences Citoyennes (Paris)
François-Xavier Guchet, philosophe à l’Université Panthéon-Sorbonne (Paris)

- Comprendre et utiliser la démarche de living lab en santé et autonomie - Samedi 23 janvier 2016, 16h30-17h30


Comprendre et utiliser la démarche de living… by affairessociales-et-sante

Les deux fondateurs du Forum des Living lab en santé et autonomie présenteront les quatre grandes étapes de la co-conception en mode living labs et l’animeront au travers de besoins exprimés par le public, en l’illustrant avec des membres de living labs. À la fin de la conférence, le public sera invité à assister à des ateliers de co-conception du Forum.

Conférence participative avec le public animée par :
Robert Picard, référent santé du Conseil Général de l’Économie
Antoine Vial, expert en santé publique

  • Les innovateurs de la santé - Dimanche 24, 14h-15h30

Ils sont souvent des médecins ou des biologistes reconnus, quelquefois des ingénieurs, des physiciens ou des chimistes, mais toujours des entrepreneurs, qui tentent de pousser toujours plus loin l’exploration du vivant et des biotechnologies.
Ces innovateurs partagent le même goût du risque et de l’aventure, une aventure à la fois scientifique et industrielle, puisqu’ils transforment les progrès de la science en nouveaux traitements ou solutions de santé pour les malades, mais aussi une aventure profondément humaine, car elle touche aux aspirations profondes des hommes à vivre le plus longtemps et le mieux possible en bonne santé.

Avec :
José-Alain Sahel, médecin ophtalmologiste, Inserm, directeur de l’Institut de la vision, Paris
Jacques Marescaux, médecin, président de l’Institut de recherche contre les cancers de l’appareil digestif (IRCAD)
Marina Cavazzana, pédiatre hématologiste, coordinatrice de centre d’investigation clinique en biothérapie, Hôpital Necker-enfants malades, Inserm
Elias Zerhouni, médecin radiologue, président Monde R&D, Sanofi
Mickael Tanter, directeur Inserm U979 « Physique des Ondes pour la Médecine », directeur adjoint de l’Institut Langevin, ESPCI ParisTech
Jean-Claude Cadudal, Ingénieur, président de Carmat - société conceptrice du cœur artificiel
Patricia Paterlini Brechot, médecin en biologie cellulaire et oncologie Université Paris Descartes
Axel Kahn, médecin généticien

En savoir plus sur cette conférence

  • Diagnostic précoce : réflexion éthique autour de la maladie d’Alzheimer - Dimanche 24 janvier 2016, 16h-17h30


Diagnostic : réflexion éthique autour de la… by affairessociales-et-sante

Les nouvelles hypothèses sur les dérèglements physiologiques, enrichies des découvertes génétiques récentes, permettront d’anticiper les maladies dégénératives et de prévoir des interventions thérapeutiques précoces. Pour confirmer ces hypothèses biologiques, une exploration sur les effets du dépistage s’avère nécessaire. Dans le cas particulier des patients identifiés comme présentant un risque de maladie d’Alzheimer, les essais cliniques devront alors obéir à des approches transdisciplinaires éthiques et sociétales.

Avec :
Philippe Amouyel, médecin d’épidémiologie et de santé publique au Centre hospitalier et universitaire de Lille, directeur de l’UMR1167 et du laboratoire d’excellence DISTALZ / Université de Lille-Inserm-Institut Pasteur de Lille, directeur général de La Fondation Plan Alzheimer
Audrey Gabelle, médecin neurologue au Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier, responsable du Centre Mémoire de Ressources et de Recherche et co-responsable du Centre d’Excellence sur les maladies neurodégénératives de Montpellier
Emmanuel Hirsch, directeur de l’Espace régional de réflexion éthique Île-de-France, de l’Espace national de réflexion éthique des maladies neurodégénératives, et du Département de recherche en éthique, Université Paris Sud.