Organisation d’une campagne de vaccination exceptionnelle

Les campagnes de vaccination exceptionnelles sont destinées à faire face à une menace épidémique nouvelle, ou à un agent infectieux déjà identifié mais nécessitant la mise en œuvre d’une vaccination en dehors des pratiques d’immunisation habituelles.

De telles campagnes sont mises en œuvre pour une durée limitée avec, le cas échéant, une logistique adaptée. Elles s’inscrivent dans un contexte différent de la vaccination quotidiennement pratiquée par les professionnels de santé, mais s’intègrent pleinement à la politique de vaccination nationale.

Les récentes campagnes de vaccination exceptionnelles locales comme celles mises en œuvre contre des foyers de rougeole, mais aussi nationales, comme la campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) en 2009 ont démontré la nécessité de préparer des organisations adaptées pour atteindre les objectifs vaccinaux et ainsi protéger au mieux la population.

A cet effet, le guide d’aide à la préparation d’une campagne de vaccination exceptionnelle s’applique à l’ensemble des risques infectieux pouvant nécessiter une vaccination.

pdf Préparation d’une campagne de vaccination exceptionnelle - Guide (...) Téléchargement (1.7 Mo)
pdf Préparation d’une campagne de vaccination exceptionnelle - Fiches (...) Téléchargement (119.2 ko)

Ce guide fournit aux Directeurs généraux des agences régionales de santé (DGARS) et aux Préfets un cadre méthodologique et technique pour les aider à préparer, face à une situation sanitaire donnée, l’organisation d’une campagne de vaccination exceptionnelle. Il présente ainsi les 3 niveaux d’organisation envisagés :

- la mobilisation des capacités de vaccination ambulatoire existantes ;

- le renforcement des capacités de vaccination existantes et l’organisation d’une offre vaccinale en établissements de santé ;

- l’ouverture de centres de vaccination dédiés

Les deux premiers niveaux d’organisation d’une campagne de vaccination exceptionnelle, en ambulatoire et en établissements de santé, font partie intégrante du schéma ORSAN.

Les modalités d’ouverture de centres de vaccination dédiés sont décrites dans le Plan blanc élargi.