Lutte contre la précarité alimentaire : déplacement de M. Denormandie et Mme Lasserre dans le cadre de l’évolution du modèle français d’aide alimentaire

Julien Denormandie, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, et Virginie Lasserre, directrice générale de la cohésion sociale (DGCS), en visite à la ferme de Turbuil (Saclay, Essonne) pour découvrir le dispositif mis en place par l’association SOLAAL (SOLidarité des producteurs Agricoles et des filières ALimentaires), qui facilite les dons entre agriculteurs et associations d’aide alimentaire.

Depuis le début de la crise sanitaire, le nombre de personnes qui ont recours à l’aide alimentaire ne cesse d’augmenter. Si la file active à l’aide alimentaire varie en fonction des territoires, on estime qu’elle est en hausse de 20% par rapport à 2019.

Dans ce contexte, Julien Denormandie, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, s’est rendu avec Virginie Lasserre, directrice générale de la cohésion sociale (DGCS) dans la ferme Turbuil de Pierre Bot (Saclay, Essonne) le vendredi 18 décembre 2020 pour découvrir le dispositif mis en place par l’association SOLAAL, qui facilite les dons entre agriculteurs et associations d’aide alimentaire.

Cette rencontre a réuni, en plus de Julien Denormandie, Virginie Lasserre et Angélique Delahaye (présidente de SOLAAL), les associations de solidarité alimentaire dans le but de :

  • Comprendre les besoins réels des associations en produits frais ;
  • Structurer durablement la coordination des acteurs vers un horizon commun, celui d’une alimentation soucieuse de l’autonomie des personnes, de l’environnement et de la qualité ;
  • Accompagner les dispositifs permettant une meilleure coordination comme la plateforme mise en place par SOLAAL pour mettre directement en lien les agriculteurs et les associations d’aide alimentaire.