Recommandations en cas d’épisode de pollution à l’ozone

Plusieurs régions connaissent actuellement des pics de pollution à l’ozone en raison des fortes chaleurs. Le rayonnement solaire favorise en effet la formation dans l’air de ce polluant atmosphérique nocif pour la santé humaine.

En cas de pic d’ozone, des recommandations sanitaires doivent être diffusées notamment auprès des populations les plus fragiles (enfants, femmes enceintes, etc.).

L’origine de l’ozone

L’ozone est naturellement présent dans l’atmosphère :
- il a un rôle protecteur dans la stratosphère (située de 12 à 50 km au dessus du sol) car la couche d’ozone intercepte la majeure partie (plus de 97%) des rayons ultraviolets ;
- mais il est nocif pour la santé humaine, les animaux et les végétaux, dans les basses couches de l’atmosphère du fait de son caractère oxydant.

L’ozone est un polluant secondaire (par opposition aux polluants dits « primaires » directement émis dans l’air). Il résulte de réactions chimiques complexes se produisant dans l’atmosphère, sous l’effet du rayonnement solaire, entre des précurseurs gazeux que sont principalement les oxydes d’azote (NOx), le monoxyde de carbone (CO) et les composés organiques volatils (COV). Ces précurseurs sont émis par les activités humaines ou par des sources naturelles (végétation, etc.). Compte tenu de ces processus de formation, il est souvent observé des niveaux d’ozone dans des secteurs éloignés des zones d’émissions des polluants précurseurs, notamment en zone rurale.

JPEG - 37.2 ko

Source : AirParif

Principaux effets sur la santé de l’ozone

L’ozone est un gaz irritant pouvant pénétrer profondément dans l’appareil respiratoire. Ses propriétés oxydantes peuvent provoquer une réaction inflammatoire bronchique au niveau cellulaire, d’où une toux sèche et une gêne respiratoire. Des effets cardiovasculaires sont également constatés. Chez des enfants asthmatiques, la hausse des niveaux d’ozone peut provoquer une augmentation de la fréquence des crises d’asthme.

S’informer sur la situation dans sa région

Dans chaque région, une association agréée de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) mesure en continu la présence de polluants atmosphériques. Ces associations sont agrées par le ministère chargé de l’écologie et informent en temps réel de la qualité de l’air dans chaque région et des éventuels épisodes de pollution.

- Consulter la carte nationale des épisodes de pollution sur le site internet Atmo-France

- Consulter les informations par région

Recommandations sanitaires en cas d’épisode de pollution à l’ozone

Messages en cas de dépassement du seuil d’information et de recommandation* fixé pour l’ozone (180 µg/m³ en moyenne horaire)
JPEG - 144.8 ko
Messages en cas de dépassement du seuil d’alerte* fixé pour l’ozone (240 µg/m³ en moyenne horaire)
JPEG - 215.4 ko