"Antibiorésistance - La surveillance : des données pour l’action" - Colloque interministériel du 20 novembre 2019

Colloque interministériel organisé par les ministères de la Transition Écologique et Solidaire, des Solidarités et de la Santé et de l’Agriculture et de l’Alimentation

La surveillance des données de consommation d’antibiotiques et de résistances bactériennes est un outil nécessaire aux différents acteurs pour déployer une politique et des actions sur le terrain pour lutter contre l’antibiorésistance.


La surveillance : des données pour l’action

Le colloque, sous forme de présentations et de débats, présentera dans un premier temps les perspectives des agences européennes sur ces questions. Une deuxième partie permettra d’exposer en quoi les données de surveillance disponibles en France aident les pouvoirs publics à adapter leur stratégie nationale. La troisième table ronde présentera des exemples d’actions concrètes de lutte contre l’antibiorésistance utilisant les données de surveillance. Enfin des échanges sur les perspectives d’avenir quant à une meilleure utilisation des données au service de la lutte contre l’antibiorésistance concluront ce colloque.

Programme du colloque

pdf Télécharger le programme du colloque Antibioresistance - 20 novembre (...) Téléchargement (97.5 ko)

08h30 - 09h00 : accueil - café

09h00- 09h30 : Ouverture du colloque par Jérôme Salomon, directeur générale de la santé Ministère des Solidarités et de la Santé et Isabelle Chmitelin, la directrice de cabinet du ministère de l’agriculture et de l’alimentation

09h30 - 10h15 : La surveillance : perspective européenne et place de la France

10h15 - 11h00 : La surveillance : perspective européenne et place de la France
- Intervenants : Dominique Monnet (Centre européen de prévention et contrôle des maladies) ; Pierre-Alexandre Beloeil (Autorité européenne de sécurité des aliments)

10h15 - 12h30 :
Table ronde 1 DES DONNÉES POUR L’ACTION NATIONALE

- Modérateur : Fabienne Petit (Université de Rouen)

- Intervenants : Bruno Coignard (Santé publique France) ; Jean-Yves Madec (Anses) ; Pierre-François Staub (Agence française pour la biodiversité) et Azziz Assoumani (Institut national de l’environnement industriel et des risques)

30 min d’échanges avec la salle, avec la participation des représentants européens, des orateurs de la table ronde 1 et des représentants antibiorésistance des 3 ministères.

12h30 - 14h00 : déjeuner

14h - 15h00 :
Table ronde 2 DES DONNEES POUR CHANGER LES PRATIQUES

- Modérateur : Catherine Belloc (Oniris – INRA)

- Intervenants :

14h00 - 14h15 : Gabriel Birgand (CPias Pays de la Loire, Nantes - Health Protection Research Unit at Imperial College London) et Pierre Tattevin (Société
de Pathologie Infectieuse de Langue Française)

14h15 – 14h30 : Elodie Brelot (Groupe de Recherche Rhône Alpes sur les Infrastructures et l’Eau)

14h30 – 14h45 : Nathalie Rousset (ITAVI - ACTA) et Jean-François Rousselot (Association Française des Vétérinaires pour Animaux de Compagnie)

15 minutes d’échanges avec la salle, avec la participation des orateurs

15h00 - 16h10 :
Table ronde 3 PERSPECTIVES D’AVENIR : MIEUX UTILISER LES DONNEES AU SERVICE DES POLITIQUES DE LUTTE CONTRE L’ANTIBIORESISTANCE

- Modérateur : Marie-Cécile Ploy (Université de Limoges)

- Intervenants : Didier Guillemot (Université Versailles Saint Quentin, Assistance publique Hôpitaux de Paris, Inserm, Institut Pasteur), Christian Ducrot (INRA -UMR ASTRE CIRAD INRA), Gabrielle Bouleau (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture), Jean-Marie Pillon (Sociologue -Université Paris Dauphine)

30 minutes d’échanges avec la salle, avec la participation des orateurs, d’Antoine Andremont (ministère de l’enseignement supérieur et de la
recherche), de Yazdan Yazdanpanah (programme prioritaire de recherche sur l’antibiorésistance), de Jean-Marc Aubert (Health datahub) et de Régis Farret (Commissariat général au développement durable)

16h10 – 16h40 : Conclusion par Diane Simiu Commissaire Générale au Développement Durable adjointe, Bruno Ferreira Directeur général de l’alimentation (sous réserve)