Communiqué de presse du 11 mai 2020

Aujourd’hui, une nouvelle phase progressive et prudente de reprise d’activité débute dans le pays. Cette reprise d’activité doit se dérouler dans les meilleures conditions possibles de sécurité sanitaire, impliquant le respect de toutes les mesures barrière, dont le port du masque grand public lorsque la distance physique minimale d’un mètre ne peut être respectée. L’épidémie est toujours active et évolutive, il faut poursuivre nos efforts pour la freiner au maximum. Nous devons rester mobilisés et solidaires pour entraver la circulation du virus.

Dès les premiers signes évocateurs de la maladie COVID-19, consultez votre médecin traitant ou un médecin de permanence afin qu’il puisse vous prescrire un test de recherche du virus (PCR). Respectez scrupuleusement l’isolement. Les capacités de tests virologiques pour rechercher le virus de la maladie COVID-19 sont disponibles sur tout le territoire.

Tout est fait pour tester rapidement, tracer les personnes contacts, isoler les porteurs du virus et mettre en quatorzaine leurs personnes contacts, prendre en charge de façon optimale les personnes malades.

L’ensemble des gestes barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction du nombre de nos contacts doivent être respectés par tous. Les personnes âgées ou atteintes de pathologies chroniques (atteintes respiratoire, cardiaque, obésité, diabète…) considérées comme des facteurs de risque de développer une forme grave de la maladie sont appelées à la plus grande prudence tant que le virus circule.

187 pays dans le monde sont touchés par la pandémie de COVID-19. 4,13 millions de personnes ont été atteintes. 283 387 personnes en sont décédées, mais 1,42 million de personnes en ont guéri. L’Europe reste toujours fortement impactée avec 1,55 million de cas et 152 418 décès.

En France, hier, SOS médecins a réalisé 347 interventions pour suspicion de COVID-19, soit 5% de l’activité totale. Les services d’urgence ont noté 470 passages pour ce même motif, soit 2% de l’activité totale.

22 284 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19 et 523 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures. 2 712 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation. 82 nouveaux cas graves ont été admis. Le solde reste négatif en réanimation, avec 64 malades graves atteints de COVID-19 en moins. 4 régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 74% des cas hospitalisés. En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 102 hospitalisations, dont 23 en réanimation.

Depuis le début de l’épidémie, 96 431 personnes ont été hospitalisées. 56 724 personnes sont rentrées à domicile, sans compter les dizaines de milliers de personnes guéries en ville.

Depuis le 1er mars, nous déplorons 26 643 décès liés au COVID-19, 16 820 décès dans les hôpitaux et 9 823 décès dans les établissements sociaux et médicosociaux.

Numéro d’information national offrant un service de soutien psychologique gratuit : 0 800 130 000

pdf Point de situation coronavirus - 11 mai 2020 Téléchargement (461.8 ko)

Contact presse :

presse-dgs@sante.gouv.fr – 01 40 56 84 00