Communiqué de presse du 28 avril 2020

La pandémie d’infection COVID-19 a atteint plus de 3,06 millions de personnes dans le monde. 212 345
personnes en sont décédées, mais 906 900 personnes en ont guéri.
Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 990 135 cas et 56 475 décès. L’Europe reste fortement
impactée avec 1 247 000 cas et 123 225 décès.

En France, 129 859 cas seraient confirmés selon Santé Publique France. 27 484 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19, 1 321 nouvelles admissions quotidiennes ont été enregistrées.
Les sorties sont plus nombreuses que les entrées avec un solde négatif de 571 personnes de moins qu’hier. 7 389 patients sont hospitalisés en réanimation (148% de taux d’occupation par rapport à la capacité initiale), dont 4 387 atteints de COVID-19. 153 nouveaux cas graves ont été admis, le solde reste négatif avec 221 patients en moins. Dans les Outre - Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 96 hospitalisations, dont 25 patients en réanimation.

Depuis le début de l’épidémie, près de 90 000 personnes ont été hospitalisées dont plus de 15 000 en réanimation. 46 886 sont rentrées à domicile, sans compter les dizaines de milliers de personnes guéries en ville.

Depuis le 1er mars, nous déplorons 23 660 décès liés au COVID 19, 14 810 décès dans les hôpitaux et 8 850 décès dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Nous suivons aussi l’évolution de la mortalité générale toutes causes confondues, en excès par rapport à l’attendu depuis la semaine 12 :

- A l’échelon national, l’excès de décès par rapport à la mortalité attendue poursuit sa hausse sur la semaine 16 (du 12 au 19 avril) et atteint +30,3%.
- A l’échelon régional, en semaine 16, l’excès est déjà observé dans 7 régions : Ile-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourogne-Franche-Comté, Hauts-de-France, Centre Val de Loire et Normandie.
- A l’échelon départemental, en semaines 16, 32 départements présentent un excès de mortalité dont 2 avec un niveau exceptionnel (Seine-St-Denis et Val d’Oise). En semaine 17, l’excès de mortalité émerge dans 2 départements (Val d’Oise et Eure-et-Loir).

La mortalité a marqué un pic en semaine 14 et une légère baisse est enregistrée en semaine 15. L’excès de mortalité reste très marqué dans l’Est de la France et à un niveau exceptionnel en Île-de-France. Il concerne majoritairement les personnes âgées de plus de 65 ans.

Pour réussir tous ensemble à freiner efficacement l’épidémie, respectons encore davantage tous les gestes barrières, le confinement en place, la distanciation physique d’un mètre et réduisons drastiquement le nombre de nos contacts.

Numéro d’information national offrant un service de soutien psychologique gratuit : 0 800 130 000

Contact presse : presse-dgs@sante.gouv.fr – 01 40 56 84 00

pdf Point de situation coronavirus - 28 avril Téléchargement (480.4 ko)