COVID-19 - La priorité est de ralentir la circulation du virus sur le territoire

CHACUN DOIT APPLIQUER TOUS LES GESTES BARRIÈRES

La France est actuellement au stade 2 de la gestion de l’infection au Coronavirus COVID-19. A ce jour, le virus est présent dans certains territoires et circule, même s’il n’est pas présent partout sur le territoire.

Dans certains départements où le virus circule et progresse avec beaucoup d’intensité, les mesures de stade 2 ont été renforcées et le dispositif de prise en charge sanitaire a été adapté.

La priorité est de ralentir la circulation et la propagation du virus sur le territoire. Pour cela, la mesure la plus simple est la plus efficace est d’appliquer tous les gestes barrières. Ces gestes vont permettre de réduire l’augmentation du nombre de cas, la transmission du virus et d’atténuer le pic épidémique.

Ce lundi 9 Mars 2020, d’après les dernières données validées, on dénombre 1 191 cas confirmés. Deux personnes supplémentaires sont décédées, en Corse et Auvergne-Rhône-Alpes, portant à 21 le nombre de personnes décédées.

L’objectif est de protéger les personnes plus vulnérables. Il est recommandé d’éviter les visites aux personnes âgées, tout particulièrement celles des enfants de moins de 15 ans ou des personnes présentant des symptômes ou malades. Dans les établissements de santé, les visites sont limitées à une personne par patient. Les mineurs et les personnes malades ne doivent pas rendre visite aux personnes hospitalisées, y compris en maternité.

Le système de santé se prépare à faire face aux besoins à venir. Les établissements de santé et médico-sociaux anticipent le passage en plan blanc. Les plans Blanc (pour les hôpitaux et cliniques) et Bleu (pour les EHPAD) seront déclenchés par le directeur de l’établissement de santé en lien avec les Agences Régionales de Santé. En anticipation des besoins à venir, la réserve sanitaire est mobilisée par les Agences Régionales de Santé qui en font la demande, en renfort des établissements de santé.

Afin de permettre la continuité des soins dans les services, dans le cadre de cette situation exceptionnelle, un décret va permettre de déplafonner les heures supplémentaires pour les professionnels de santé à l’hôpital.

Les professionnels de santé en ville seront les premiers acteurs de la gestion sanitaire lorsque nous serons au stade 3. Pour simplifier leur exercice et permettre l’accès des patients à un médecin en téléconsultation, un décret va assouplir les conditions de réalisation de la télémédecine. L’obligation de passer par son médecin traitant est levée. Chaque patient pourra bénéficier d’une téléconsultation si nécessaire.

Pour limiter la diffusion du virus dans la population, à l’échelle nationale, tous les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont désormais interdits. Les événements considérés comme utiles à la vie de la nation seront maintenus.

En cas de signes d’infection respiratoire (toux, fièvre, difficultés respiratoires), si vous habitez dans une zone ou circule le virus ou dans les 14 jours suivant le retour d’une zone ou circule le virus :
-  contactez le SAMU Centre 15
-  évitez tout contact avec votre entourage
-  ne vous rendez pas chez votre médecin ou aux urgences

Le Pr. Jérôme SALOMON, Directeur général de la Santé, tiendra un point presse ce soir au Ministère des Solidarités et de la Santé.

Plus d’informations :

- Téléchargez et diffusez l’ Affiche Gestes barrières

- Plateforme numéro vert « Nouveau Coronavirus » : 0800 130 000, ouverte 24h/24, 7j sur 7

- Santé publique France met en ligne le point épidémiologique
- Ministère des Solidarités et de la Santé
- Gouvernement
- Organisation mondiale de la Santé OMS
- Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères : Conseils aux voyageurs

Plus d’informations pour les parents :
- Ministère de l’Education nationale et de la jeunesse : Covid 19 : les réponses à vos questions
- Assurance maladie : Les déclarations d’arrêt de travail simplifiées pour les salariés parents

Pour suivre les informations des autorités sanitaires :
- Twitter @Alertesanitaire @MinSoliSante


Contact presse
[email protected] - 01 40 56 84 00