Jean-Christophe Combe, ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, invite les acteurs de la lutte contre la pauvreté à construire ensemble le Pacte des solidarités

A la demande d’Élisabeth Borne, Première ministre, Jean-Christophe Combe, ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées lance la concertation sur le Pacte des solidarités appelé à structurer la politique de lutte contre la pauvreté pour les cinq ans à venir. L’ensemble des ministères concernés ainsi que les collectivités locales et les acteurs, notamment associatifs, impliqués dans ces politiques sont invités à s’exprimer et à s’engager dans cette démarche collective de construction d’une France plus solidaire, qui vient prolonger, compléter et amplifier la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté conduite de 2017 à 2022.

Élisabeth Borne, Première ministre, a annoncé le 3 novembre dernier, sa volonté qu’un Pacte des solidarités prenne le relais sur les cinq ans à venir de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté déployée en première mandature.

Afin de marquer l’engagement partagé de l’ensemble des acteurs qui concourent à la conception ainsi qu’à la mise en œuvre des politiques de solidarité, au plus près des territoires et des citoyens, ce Pacte sera élaboré en concertation avec eux, avant d’être proposé à leur signature au début de l’année 2023.

La concertation, qui débute ce lundi 28 novembre et se prolongera jusqu’à la fin de l’année, se structure autour de quatre grandes priorités proposées par le Gouvernement :
 

  • La prévention de la pauvreté et la lutte contre les inégalités à la racine par une action dès le plus jeune âge ;
  • L’amplification de la politique d’accès au travail pour tous ;
  • La prévention de la bascule dans la pauvreté et la lutte contre la grande exclusion,
  • L’organisation solidaire de la transition écologique.

Des temps de concertation complémentaires seront dédiés à des thématiques transversales réclamant une discussion spécifique : la lutte contre la stigmatisation des personnes en situation de pauvreté, l’adaptation des politiques de lutte contre la pauvreté à certains territoires notamment d’outre-mer ou ruraux, la déclinaison territoriale du Pacte dans de nouveaux contrats de solidarités, ainsi que la simplification des relations avec les associations.

Pour Jean-Christophe Combe, ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées : « La Première Ministre a placé l’égalité des chances au premier rang de ses priorités. Avec le Pacte des solidarités, je veux mobiliser l’ensemble de la société en faveur de la lutte contre la pauvreté. C’est pour cela que la concertation qui s’ouvre sera l’occasion de donner la parole à tous les acteurs, à commencer par les collectivités territoriales, les associations et les personnes concernées elles-mêmes. »

Contact presse

Cabinet du ministre des solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées
sec.presse.cabsolidarites@social.gouv.fr

Délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté
sec.presse.pauvrete@social.gouv.fr