Olivier Véran lance les travaux de la stratégie nationale contre l’endométriose

Olivier Véran a lancé aujourd’hui les travaux d’élaboration de la stratégie nationale contre l’endométriose et en confie l’animation à la députée européenne Chrysoula Zacharopoulou, en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs, associations de patientes, professionnels de santé spécialistes et chercheurs. Cette stratégie sera présentée à la fin du mois d’avril et portera sur les enjeux de détection et de diagnostic notamment via la formation des professionnels de santé, de parcours de soins et de prise en charge des patientes, d’information et de recherche médicale.

L’endométriose touche près d’une femme sur dix et est la première cause d’infertilité en France. L’état des connaissances sur la maladie avance peu à peu, notamment grâce à des spécialistes Français, mais il nous faut aller plus vite et confirmer le rôle leader de la recherche française sur le sujet.

Le Gouvernement a initié en 2019 un premier plan pour améliorer la prise en charge de cette maladie, qui n’a pu être pleinement mise en oeuvre du fait du contexte sanitaire connu depuis un an. Pour le ministre des Solidarités et de la Santé, il est temps de relancer cette ambition pour reconnaître pleinement les conséquences de l’endométriose et que les femmes qui en souffrent soient accompagnées.

Aussi, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, a souhaité confier une mission à Chrysoula Zacharopoulou, députée européenne et docteur en gynécologie, pour animer l’élaboration d’ici la fin du mois d’avril d’une « stratégie nationale contre l’endométriose », compte-tenu de son engagement contre cette maladie et de sa fine connaissance des associations de patientes et des professionnels les plus en pointe sur la question.

Le but de cette stratégie est d’élargir la réflexion et de proposer des réponses autour de cinq axes principaux, afin de prendre à bras le corps la lutte contre cette maladie de la manière la plus complète possible en travaillant à l’amélioration de sa détection, au parcours de soins des patientes, à leur prise en charge, en renforçant la recherche médicale et la communication pour faire connaître la maladie. La stratégie définira des actions, un calendrier et des modalités de suivi pour s’assurer de leur bonne mise en oeuvre. L’élaboration de cette stratégie se fera en étroite collaboration avec l’ensemble des partenaires, associations de patientes, professionnels de santé ou encore chercheurs.

Olivier Véran a ainsi déclaré : « Pour combattre l’endométriose, toutes les solutions méritent d’être étudiées, et je vous invite, aujourd’hui et dans les semaines de travail que nous avons devant nous, à être innovants, à être créatifs, à ne pas avoir peur de nous bousculer. C’est un espoir pour des centaines de milliers de nos concitoyennes touchées par cette maladie ».

pdf Communiqué de presse - Olivier Véran lance les travaux de la stratégie (...) Téléchargement (157.3 ko)

Contact presse
Ministère des Solidarités et de la Santé
Cabinet d’Olivier Véran
Mél : sec.presse.solidarites-sante@sante.gouv.fr