Point de situation COVID-19 | Communiqué de presse du 14 août 2020

CHIFFRES CLÉS

Données mondiales :

  • Nombre de cas : plus de 20,9 millions de cas, 760 461 décès

Données nationales :

  • Nombre de clusters : 953, en incluant ceux en EHPAD depuis le 9 mai ; 27 nouveaux depuis hier, mais 611 clôturés
  • Nouveaux cas confirmés de COVID-19 (SI-DEP) ces dernières 24 h : 2 846 (12 947 sur la semaine, en hausse)
  • Nombre de tests réalisés en semaine glissante : 609 527 (plus de 6 millions réalisés depuis le début de l’épidémie)
  • Taux de positivité (%) des tests pour SARS-COV-2 (SI-DEP) : 2,4 % entre le 5 et le 11 août (en hausse)
  • Nombre d’actes SOS Médecins pour suspicion de COVID-19 : 251, soit 3% de l’activité totale
  • Passages aux urgences pour suspicion de COVID-19 (réseau OSCOUR®)  : 244, soit 0,6% de l’activité totale
  • Personnes hospitalisées pour une infection COVID-19 : 4 828 (173 admissions en 24 h, en hausse)
  • Personnes hospitalisées en réanimation : 367 malades (20 admissions en réanimation en 24 h, en hausse)
    Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Grand Est regroupent 71 % des malades en réanimation.
    En Outre-Mer : 133 hospitalisations, dont 23 en réanimation
  • Décès liés à la COVID-19 : 30 406 personnes sont décédées en France, dont 19 901 au sein des établissements hospitaliers et 10 505* en établissements sociaux et médico-sociaux. *Ces données seront actualisées le 18 août 2020.
  • Nombre de personnes hospitalisées depuis le début de l’épidémie : 108 956 / 83 848 rentrées à domicile

MESSAGES CLÉS

Deux départements (Paris et Bouches-du-Rhône) sont désormais classés en zone de circulation active du virus. La circulation virale s’intensifie en Europe et en France mais le sort de l’épidémie est entre nos mains, nous pouvons la freiner. Le virus ne pense pas, ne se déplace pas, ne saute pas : c’est nous qui nous déplaçons, qui entrons en contact avec d’autres, qui parfois nous relâchons en termes de prévention.
Il n’y a pas de fatalité. Nous pouvons décider tous ensemble, collectivement, de freiner massivement l’épidémie :

  • En activant le "pack prévention" : mémo 3 M (1 Mètre minimum, lavage des Mains, port du Masque dans tous les lieux clos et bondés), éviter les foules et les événements sans gestes barrière
  • En demandant un test virologique PCR : au moindre symptôme même léger, si les autorités sanitaires m’ont identifié comme contact, si j’ai été exposé à un risque, et à mon retour de vacances si je suis parti dans une zone ou un pays où circule activement le virus.
  • En respectant l’isolement si je suis malade, contact, dans l’attente des résultats du test.

La trilogie « tester-tracer-isoler » est une stratégie de réaction en chaîne. Si on se fait tester, il faut aussi prévenir ses proches et s’isoler, pour les protéger. En s’isolant, on casse efficacement la chaîne de transmission.

INFORMATIONS UTILES : Pour en savoir plus sur l’épidémie de COVID-19


pdf Point de situation COVID-19 | Communiqué de presse du 14 août (...) Téléchargement (639.6 ko)