Point de situation COVID-19 | Communiqué de presse du 3 juin 2020

Alors que la France est entrée depuis hier en phase 2 du déconfinement, le Ministère des Solidarités et de la Santé souhaite passer un message important en faveur du don du sang.

Alors que la France est entrée depuis hier en phase 2 du déconfinement, le Ministère des Solidarités et de la Santé souhaite passer un message important en faveur du don du sang. En effet, malgré la forte mobilisation des équipes de l’Etablissement français du sang (EFS) et des donneurs, la situation est préoccupante : les réserves de sang sont désormais sous le seuil d’alerte et tout indique qu’elles vont continuer de baisser.

Le Ministère appelle donc les Françaises et les Français à se mobiliser sans attendre et à se rendre sur les sites fixes de l’EFS ou auprès des collectes mobiles, qui seront nombreuses dans les prochains jours à l’occasion de l’Opération « Prenez le Relais, un mois pour TOUS donner » qui débute le lundi 8 juin et dure jusqu’au 11 juillet. Certaines de ces collectes accueillent les donneurs sur rendez-vous pour faciliter leur don (https://mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr/). Cette opération intervient alors que les besoins de sang pour soigner les patients pourraient devenir encore plus importants que durant le confinement, en raison de la reprise de l’activité chirurgicale hospitalière, dont l’intensité ne devrait pas faiblir au cours des prochaines semaines. Le Ministère rappelle que l’EFS est très vigilant à ce que ces dons puissent se poursuivre en toute sécurité, dans le respect des règles strictes d’hygiène.

La pandémie de COVID-19 touche 188 pays. Plus de 6,4 millions de personnes ont été atteintes, 381 064 personnes en sont décédées, mais plus de 2,75 millions de personnes en ont guéri. L’Europe reste fortement impactée avec 1,98 million de cas et 176 269 décès.

En France, hier, SOS médecins a réalisé 221 interventions pour suspicion de COVID-19, soit 3% de l’activité totale. Les services d’urgence ont noté 364 passages pour ce même motif, soit 1% de l’activité totale.

13 514 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19 (vs 15 680 il y a une semaine le 27/05) et 250 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures (vs 271 le 27/05).

1 210 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation (vs 1 501 le 27/05). 26 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (vs 32 le 27/05). Le solde reste négatif en réanimation, avec 43 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier. 4 régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 74% des patients hospitalisés en réanimation.

En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 114 hospitalisations, dont 20 en réanimation.

Depuis le début de l’épidémie, 102 133 personnes ont été hospitalisées, dont 18 019 en réanimation. 69 455 personnes sont rentrées à domicile.

29 021 personnes sont décédées en France depuis le début de l’épidémie, dont 18 671 personnes au sein des établissements hospitaliers et 10 350 en établissements sociaux et médico-sociaux (chiffres du 02/06/2020 pour les ESMS. Prochaine actualisation le 09/06/2020).

Toutes les informations utiles sur : https://solidarites-sante.gouv.fr/
Numéro d’information national offrant notamment un service de soutien psychologique gratuit : 0 800 130 000

pdf Téléchargez le communication Téléchargement (467.2 ko)