Point de situation COVID-19 | Communiqué de presse du mardi 16 juin 2020

L’ensemble du territoire national est désormais classé en « vert », à l’exception de Mayotte et de la Guyane où le virus circule activement. La situation épidémique à Mayotte et en Guyane fait l’objet d’une surveillance attentive et l’ensemble des moyens de l’Etat sont mobilisés.

En Guyane, le nombre de cas admis dans les services de médecine et de réanimation augmente. Dans ce contexte, un renforcement des capacités de prise en charge a d’ores et déjà été engagé, notamment dans les services de réanimation. La réserve sanitaire est mobilisée sur place et de nouvelles équipes de volontaires vont venir renforcer les établissements de santé guyanais. En parallèle les équipes sanitaires préparent des opérations d’évacuation sanitaire afin de redonner du souffle aux établissements de santé. Les modalités de ces évacuations sont en cours de définition et pourraient débuter dès cette semaine vers la zone Antilles.

A Mayotte, le nombre de cas est élevé, mais la tendance est à la baisse. Les renforts capacitaires et les évacuations sanitaires vers la Réunion ont permis d’éviter des tensions hospitalières majeures.

Sur l’ensemble du territoire national, la prudence doit demeurer. Afin d’éviter tout rebond épidémique et de limiter le risque de cas groupés (clusters), appliquons tous ensemble l’ensemble des gestes barrières et les mesures de bon sens. Les libertés retrouvées doivent être appréciées avec vigilance. Nos comportements individuels et collectifs conditionnent le devenir de l’épidémie. Alors, pour nous-même comme pour nos proches, soyons responsables.

Le virus continue à circuler comme le montre le nombre de nouveaux « clusters » (239 cas groupés depuis le 9 mai, dont 6 nouveaux et 117 qui ne sont plus actifs). Aucun cluster ne témoigne à ce jour d’une transmission communautaire non contrôlée.

188 pays sont touchés par la pandémie de COVID-19. Plus de 8 millions de personnes ont été atteintes, 437 532 personnes en sont décédées, mais près de 3,9 millions de personnes en ont guéri. L’Europe reste fortement impactée avec 2,2 millions de cas et 183 329 décès.

En France, hier, SOS médecins a réalisé 131 interventions pour suspicion de COVID-19, soit 2 % de l’activité totale. Les services d’urgence ont noté 158 passages pour ce même motif, soit 0,5 % de l’activité totale.

10 535 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19 (vs 11 961 il y a une semaine le 09/06) et 143 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures (vs 169 le 09/06). 820 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation (vs 955 le 09/06). 14 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (vs 15 le 09/06). Le solde reste négatif en réanimation, avec 26 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier. 4 régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 72 % des patients hospitalisés en réanimation.

En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 166 hospitalisations, dont 26 en réanimation.

Depuis le début de l’épidémie, 103 451 personnes ont été hospitalisées, dont 18 231 en réanimation. 73 335 personnes sont rentrées à domicile. 29 547 personnes sont décédées en France depuis le début de l’épidémie, dont 19 090 personnes au sein des établissements hospitaliers et 10 457 en établissements sociaux et médico-sociaux.

Toutes les informations utiles sur : https://solidarites-sante.gouv.fr/

Numéro d’information national offrant notamment un service de soutien psychologique gratuit : 0 800 130 000

Contact presse : presse-dgs@sante.gouv.fr – 01 40 56 84 00

pdf Communiqué | Point de situation du mardi 16 juin Téléchargement (467.2 ko)