Point de situation COVID-19 | Communiqué de presse du mercredi 10 juin 2020

La levée progressive et prudente du confinement se traduit par une évolution favorable de la situation épidémiologique sur notre territoire. Pour que nous poursuivions dans cette voie et maîtriser durablement le risque de rebond épidémique et de regroupement important de cas, soyons toujours vigilants et prudents dans notre vie quotidienne, à travers l’application individuelle et collective des mesures barrières, la protection solidaire des personnes les plus vulnérables, pour nous et pour nos proches.

Près d’un mois après le début du déconfinement, l’ensemble des indicateurs épidémiologiques de suivi au niveau national en Semaine 23 (01 au 07 juin) sont à des niveaux satisfaisants sur l’ensemble du territoire métropolitain et ne témoignent pas d’une reprise épidémique.

L’évolution observée s’inscrit dans un contexte de baisse régulière de la circulation du virus (SARS-CoV2) responsable de la maladie Covid-19 en France, à l’exception de Mayotte et de la Guyane, depuis plus de 8 semaines. Le virus continue cependant à circuler dans de nombreux territoires, comme le montre le nombre de cas groupés ou « clusters » (201 cas groupés depuis le 9 mai, dont 77 ne sont plus actifs). Aucun regroupement de cas (cluster) ne se traduit à ce jour par une transmission communautaire non contrôlée du virus.

188 pays sont touchés par la pandémie de COVID-19. Plus de 7,2 millions de personnes ont été atteintes, 411 953 personnes en sont décédées, mais près de 3,4 millions de personnes en ont guéri. L’Europe reste fortement impactée avec 2,1 millions de cas et 180 171 décès.

En France, hier, SOS médecins a réalisé 125 interventions pour suspicion de COVID-19, soit 2,2 % de l’activité totale. Les services d’urgence ont noté 152 passages pour ce même motif, soit 0,5 % de l’activité totale.

11 678 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19 (vs 13 514 il y a une semaine le 03/06) et 130 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures (vs 250 le 03/06).

933 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation (vs 1 210 le 03/06). 23 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (vs 26 le 03/06). Le solde reste négatif en réanimation, avec 22 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier. 4 régions (Île de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 75% des patients hospitalisés en réanimation.

En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 119 hospitalisations, dont 19 en réanimation.

Depuis le début de l’épidémie, 102 933 personnes ont été hospitalisées, dont 18 141 en réanimation. 71 832 personnes sont rentrées à domicile. 29 319 personnes sont décédées en France depuis le 1er mars, dont 18 935 personnes au sein des établissements hospitaliers. Les données des décès en établissements sociaux et médico-sociaux seront actualisées par Santé publique France le 16 juin prochain.

Toutes les informations utiles sur : https://solidarites-sante.gouv.fr/

Numéro d’information national offrant notamment un service de soutien psychologique gratuit : 0 800 130 000

Contact presse :
presse-dgs@sante.gouv.fr – 01 40 56 84 00

pdf Communiqué | Point de situation du mercredi 10 juin Téléchargement (460.6 ko)