Discours d’Agnès Buzyn Lancement de la filière Silver économie

le lundi 22 octobre 2018
Seul le prononcé fait foi

Monsieur le président de France Silver Eco, cher Luc BROUSSY,
Madame et Monsieur les membres du futur comité d’animation de la filière, chers Delphine MALLET et Olivier VALLEE,
Mesdames et messieurs,

C’est un plaisir pour moi de participer aujourd’hui au lancement de la filière « silver économie ». L’avancée en âge de nos sociétés exige de l’anticipation, de l’adaptation et des conversions. D’aucuns parleraient même d’une révolution.

Conscients de ces enjeux, le Président de la République et le Gouvernement ont placé le vieillissement de la population au cœur de nombreuses réformes.
Vous représentez la diversité des acteurs de la Silver économie.

Cette filière n’est pas un bloc monolithique. Elle est très hétérogène et l’on y retrouve des entreprises, des start-up, des centres experts et des gérontopôles, des organismes de protection sociale, des représentants des établissements et services médico-sociaux, des collectivités territoriales.

J’ai souhaité vous réunir, aujourd’hui pour donner une nouvelle impulsion à la Silver économie et une nouvelle gouvernance plurielle.

Hommage lui soit rendu, c’est Michèle Delaunay, qui dès fin 2012 a fait émergé cette idée et cette dynamique de Silver économie.

Certains d’entre vous ont apporté leur contribution dès les premiers travaux qui ont permis de préparer le contrat de filière Silver économie signé par Michèle DELAUNAY et Arnaud MONTEBOURG le 12 décembre 2013.

Depuis cette date, Gilles SCHNEPP, a assuré la vice-présidence de cette filière et je le remercie pour son engagement, son énergie et sa détermination. L’émergence de la Silver économie doit beaucoup au travail qu’il a effectué ces dernières années.

La Silver économie constitue la réponse des acteurs économiques, tant du champ de l’industrie que des services, à cette transition démographique.

L’augmentation du nombre des personnes âgées en France et dans les pays développés impose aux acteurs publics et privés d’innover. Il est impératif d’apporter des réponses nouvelles et adaptées, par des politiques publiques de prévention et d’accompagnement des personnes âgées.

La Silver économie est au cœur du « bien vieillir » et vise à répondre à la diversité des besoins des personnes âgées ou des seniors, pour reprendre le terme que vous utilisez, qu’ils soient des jeunes retraités actifs, des personnes fragiles, ou des personnes en perte d’autonomie.

Elle concerne tous les produits, dispositifs et services destinés à améliorer la qualité et le confort de vie des personnes âgées.

En ce sens, elle représente une logique d’adaptation de la société au vieillissement, une logique d’accompagnement et de prévention visant augmenter l’espérance de vie sans incapacité.

Votre filière s’appuie à la fois sur l’industrie et sur les services. Elle s’étend des technologies les plus avancées (domotique, robotique, système d’information et intelligence artificielle…), à des produits ou des aides techniques beaucoup plus simples comme l’aide à la marche.

Cela fait sa particularité par rapport à d’autres filières industrielles plus classiques.
Le développement de cette filière doit permettre de valoriser un savoir-faire, c’est-à-dire une excellence française reconnue au plan mondial dans les domaines de la médecine, des industries électro technologiques, du numérique, de la domotique ou encore des services à la personne et des établissements d’hébergement pour personnes âgées.

Quelques-uns d’entre vous, par exemple, ont commencé à investir le marché chinois et ont accompagné le Président de la République lors de son voyage en Chine en janvier 2018, contribuant ainsi à la coopération franco chinoise en matière d’économie du vieillissement définie par le mémorandum d’entente du 9 janvier 2018.

La filière Silver économie est une filière récente dont la structuration et les travaux sont naturellement encore en évolution.

La diversité des champs qu’elle embarque en fait la richesse et l’intérêt, mais en même temps, contribue à rendre plus difficile son animation et son pilotage.

Le 16 décembre 2016, une nouvelle feuille de route est venue approfondir et amplifier la structuration de cette filière. Je remercie Philippe WAHL Président-directeur général de La Poste et Jérôme Arnaud qui ont alors accompagné Gilles SCHNEPP dans la difficile tâche d’animer cet écosystème, qui réunit des acteurs de milieux et de cultures très différents.

Des Régions, des Départements, des Métropoles se sont impliqués dans la Silver économie et ont développé des actions très concrètes, directement opérationnelles au bénéfice des personnes âgées, de leur entourage et des professionnels pour favoriser le bien vieillir et prévenir et accompagner la perte d’autonomie.

Pour ne fâcher personne je ne citerais pas d’exemple, mais je vous renvoie au Guide des Silver Régions réalisé par France Silver Eco, qui constitue un premier état des lieux des actions mises en place dans les régions.

Ce document appelle une actualisation, pour prendre en compte les initiatives les plus significatives des différentes catégories de collectivités qui continuent de s’investir dans la Silver économie.

Vous pouvez en témoigner Mme EGLOFF, qui êtes Conseillère régionale de Normandie et adjointe au maire du Havre, qui avez porté un projet de gérontopôle et des actions en matière de logement.

Je souhaite aujourd’hui donner une nouvelle impulsion à la Silver économie dans le prolongement du lancement le 1er octobre d’une vaste consultation citoyenne et d’une concertation sur le Grand âge et l’autonomie.

L’objectif est de permettre à tous les Français de formuler des propositions concrètes en répondant à la question « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? ».

J’ai missionné Dominique LIBAULT pour piloter la concertation qui rassemble l’ensemble des parties prenantes aux niveaux national et régional. Il remettra début 2019 un rapport opérationnel pour nourrir une réforme ambitieuse dans la perspective d’un projet de loi.

Cette concertation intervient en complément des mesures annoncées lors de la feuille de route du 30 mai dernier.

Comme secteur économique de premier plan, vous êtes appelés à contribuer à cette concertation. Certains d’entre vous participent à des groupes de travail déjà mis en place.

A plusieurs reprises, depuis le lancement de cette filière, vous avez appelé de vos vœux des orientations stratégiques en matière de politiques publiques. Ainsi les propositions et orientations issues de cette concertation vous donneront aussi des orientations, un cap pour le développement de vos activités dans la Silver économie au bénéfice des personnes âgées.
Vous serez à ce titre, je le sais, particulièrement attentifs à la prévention, à la perte d’autonomie, à l’habitat, au maintien à domicile ou encore à la citoyenneté.

En lien avec la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, nous avons souhaité une nouvelle gouvernance, portée par les acteurs économiques eux-mêmes, pour permettre de mieux structurer l’écosystème riche et complexe de la Silver économie, afin de répondre aux défis du vieillissement de la population.

Vous trouverez toujours l’Etat à vos côtés, que ce soit les administrations, ou les caisses comme la CNAV et la CNSA. Les outils d’aide à l’investissement comme la BPI seront également là pour soutenir les membres de la filière.

Je remercie Luc Broussy, président de France Silver eco, de piloter un comité d’animation de la filière. Il devra le faire avec toutes les parties prenantes et dans un esprit d’ouverture en direction de l’ensemble des acteurs.

Je vais lui demander de présenter l’équipe du comité d’animation. Elle reflète je crois la diversité de l’écosystème présent aujourd’hui, sans faire fi du passé et de ce qui a été accompli jusqu’à maintenant.

Je demanderai aussi à Luc Broussy de présenter le nouveau mode de travail de la filière, qui doit lui permettre de gagner en efficacité au bénéfice de tous ses membres et bien sûr des personnes âgées.

Enfin, je souhaite que vous puissiez me présenter d’ici 3 mois une nouvelle feuille de route.

Un travail important vous attend, dense et responsabilisant.

Je compte sur vous et je vous remercie déjà de votre présence aujourd’hui, nombreux, témoignant de la dynamique que vous saurez porter.

Je vous remercie.

M. Broussy, je vous cède la parole.

pdf Discours au format PDF Téléchargement (210.6 ko)