Le service sanitaire

Les formations en santé au service de la prévention

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ont présenté le Service Sanitaire, le lundi 26 février 2018.
Le service sanitaire s’adresse à tous les étudiants en santé avec pour but de les familiariser avec les enjeux de prévention en santé.

La prévention est au cœur de l’action du gouvernement. Pilier central de la stratégie nationale de santé, la politique de prévention doit irriguer de nombreux autres champs d’activité et s’intégrer dans des politiques publiques diverses.

La prévention passe notamment par la promotion de comportements favorables à la santé, dont l’impact sur la qualité de vie, sur la morbidité et sur la mortalité est démontré. Cet objectif est crucial parce qu’il est porteur d’amélioration de la santé mais aussi de justice. Aujourd’hui les différences d’espérance de vie, et généralement les inégalités sociales de santé sont trop importantes, et elles sont pour une part liées à un accès inégal aux comportements favorables.

La compétence à mener des actions de prévention et de promotion de la santé est donc cruciale et doit être largement partagée par de nombreux professionnels, au premier rang desquels les professionnels de santé.

Les cursus de santé restent trop orientés vers l’acquisition de connaissances, trop peu vers l’évaluation des compétences.

Dès 2018, seront inclus dans les maquettes de formation de 47 000 étudiants en médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique, kinésithérapie et soins infirmiers, un module de trois mois, incluant l’acquisition de ces compétences et des actions auprès de tous les publics. Dès 2018, les écoles, les EHPAD, les structures médico-sociales, verront arriver des jeunes formés, motivés, se destinant à un métier de la santé, et prêts à partager leur savoir, à convaincre, à engager le pays dans le défi de la prévention.

Le rapport remis par le Professeur Vaillant montre une large adhésion des étudiants et des formateurs, et l’existence d’expériences qui peuvent dès ce mois de mars évoluer et prendre la valeur d’expérimentations du service sanitaire. Leur retour d’expérience enrichira une réflexion et permettra un déploiement à grande échelle en 2018 et pour toutes les formations en 2019.


Consulter

pdf Dossier de presse « Le service sanitaire » Téléchargement (2.6 Mo)
pdf Rapport du professeur Loïc Vaillant « Mise en œuvre du service sanitaire pour (...) Téléchargement (2.2 Mo)