L’État poursuit sa transformation dans les territoires : Au 1er avril, DIRECCTE et DRCS se regroupent pour former les Directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS)

Le programme de transformation mené par le Gouvernement passe notamment par une évolution des modalités d’action et d’organisation de l’administration de l’État dans les territoires.

Cette évolution est guidée par une double volonté, celle de répondre à un fort besoin de proximité exprimé par les Français et les élus, et celle de permettre une meilleure mise en œuvre des politiques prioritaires du Gouvernement, en l’articulant mieux avec l’action des collectivités territoriales.

Pour ce faire, une réforme de l’organisation territoriale de l’État a été engagée en juin 2019. Elle poursuit quatre objectifs majeurs :
- désenchevêtrer les compétences de l’État et celles des collectivités territoriales, des opérateurs et des acteurs hors de la sphère publique ;
- gagner en efficience en rationalisant les moyens et en favorisant les coopérations entre services ;
- conférer aux responsables déconcentrés des pouvoirs de gestion accrus et garantir la cohérence de l’action de l’État au profit des territoires ;
- réorganiser le réseau déconcentré de l’État pour mieux répondre aux priorités du Gouvernement.

Alors que la crise sanitaire expose plus fortement la population et en particulier les jeunes et les plus vulnérables, et que le tissu de nos entreprises est confronté à des difficultés sans précédent, le Gouvernement réaffirme le rôle de l’État en matière de cohésion sociale, d’insertion sociale et professionnelle, de prévention et de lutte contre les exclusions, de développement de l’emploi, de développement et de sauvegarde des entreprises et de politique du travail. La création d’un véritable service public de l’insertion permettra de déployer cette stratégie fondée sur la volonté de faire du retour à l’emploi l’objectif premier du chemin vers la sortie de la pauvreté.

Afin de soutenir la compétitivité des entreprises, le développement de l’activité et de l’emploi et l’accompagnement des mutations économiques, et de mieux accompagner les personnes en difficulté (de l’hébergement d’urgence à l’insertion par l’activité économique jusqu’à l’emploi), les compétences en matière de cohésion sociale, de travail et d’emploi et les services de l’État qui en sont chargés sont regroupés le 1er avril 2021 :
- au niveau régional, dans les directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) ;
- au niveau départemental, dans de nouvelles directions départementales interministérielles : les directions départementales de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) et dans les directions départementales de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETS-PP) au sein desquelles l’inspection du travail conservera son système actuel d’organisation de la ligne hiérarchique.