Agir pour les aidants

En France, 8 à 11 millions de personnes soutiennent au quotidien un proche en perte d’autonomie ou en situation de handicap. Ces aidants souffrent généralement d’isolement, d’épuisement et d’un manque de reconnaissance. Dans ce contexte et pour leur assurer la pleine reconnaissance qu’ils méritent, le Gouvernement met en œuvre, depuis 2020, de nombreuses actions qui leur sont destinées.

Lancée en 2019, la stratégie nationale de mobilisation et de soutien « Agir pour les aidants » 2020-2022 vise à répondre aux besoins quotidiens des proches aidants, notamment : la rupture de l’isolement, le soutien aux jeunes aidants, l’accès à de nouveaux droits sociaux, le renforcement de leur suivi médical, la mise en œuvre de solutions de répit, ainsi que la facilitation de leurs démarches administratives et de la conciliation entre vie privée et vie professionnelle.

À la fin de l’année 2020, 50 % des objectifs de la stratégie ont déjà été atteints et plusieurs actions très concrètes ont été mises en place, en lien avec Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), comme :
 

  • Le déploiement d’un numéro unique, le 0 800 360 360 et des communautés 360, à destination des personnes handicapées et de leurs aidants ;
  • Un soutien financier renforcé aux offres de soutien psychologique et de formation à destination des aidants, en lien avec la CNSA ;
  • L’entrée en vigueur du congé proche-aidant le 1er octobre 2020, qui assure un soutien financier et la possibilité de prendre des congés rémunérés aux aidants salariés du secteur privé, aux fonctionnaires, aux indépendants et aux demandeurs d’emplois inscrits. Le montant de l’allocation journalière de proche aidant (AJPA) est fixé à 43,87 euros par jour pour les personnes vivant en couple et à 52,13 euros pour une personne seule (plus d’informations sur le site service-public.fr) ;
  • Le déploiement du label Cap’Handéo, valorisant les entreprises engagées auprès des salariés aidants ;
  • Le développement, sur tout le territoire, de solutions de répit et de vacances pour les proches aidants ;

Le suivi de la stratégie « Agir pour les aidants » est assuré par un comité de pilotage. Il a récemment constitué un groupe de travail avec les associations et les administrations qui a pour objectifs d’identifier les difficultés administratives des aidants et d’y mettre fin, puis de mobiliser les entreprises en faveur de leurs salariés aidants.

Lire le communiqué de presse