Générations solidaires

Consultation – « Place des personnes âgées » 2020-2021

Une mobilisation citoyenne pour repenser la place de nos aînés dans notre société

Pleinement engagé pour repenser la place des personnes âgées dans notre société, Brigitte Bourguignon, ministre déléguée, chargée de l’Autonomie, a engagé la consultation publique « Comment améliorer la place des personnes âgées dans notre société » entre décembre 2020 et février 2021.

Menée par Make.org et ayant suscité la participation de 53 883 citoyens, ce sont 1 788 propositions qui ont été déposées pour un total de 383 165 votes. La forte mobilisation des citoyens a permis de dégager les principaux axes d’action de la politique gouvernementale : création de lieux de vie adaptés et ouverts sur l’extérieur, soutien aux aidants, attractivité des métiers du grand âge et de l’autonomie, respect de la liberté de choix et de la citoyenneté des aînés, le renforcement des solidarités intergénérationnelles et la lutte contre l’isolement.

Lire les résultats de la consultation
Lire le communiqué de presse

Cette forte participation montre l’intérêt des citoyens français pour les thématiques de la place et de la prise en charge des personnes âgées dans notre société. Déjà, en 2018, la consultation lancée par le ministère des Solidarités et de la Santé autour de la question « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? » avait permis de mettre en avant les principales idées qui sont toujours plébiscitées par les citoyens : l’amélioration de la qualité et de la variété de l’offre de lieux de vie, la réduction des coûts en établissement, le renforcement de l’accès à la santé pour les personnes âgées ainsi que la reconnaissance et la revalorisation des acteurs de terrain. 414 000 participants avaient alors déposé 18 000 propositions, pour près d’1,7 million de votes enregistrés.

Concertation Grand âge et autonomie 2018-2019

La concertation grand âge et autonomie de 2018-2019 avait une double vocation : améliorer dans l’immédiat la qualité de vie des personnes âgées et anticiper pour faire face au défi de la perte d’autonomie.

Elle se structurait autour de plusieurs axes :
 

  • Accorder la priorité à la prévention à domicile comme en établissement
  • Repenser et faciliter le parcours de santé des personnes âgées
  • Améliorer la qualité des soins et des accompagnements en établissement
  • Renforcer la confiance des personnes âgées et de leur famille
  • Soutenir les professionnels et améliorer la qualité de vie au travail

Lire le dossier de presse

Renforcement des solidarités intergénérationnelles

La crise sanitaire a parfois renforcé l’isolement des personnes âgées et souligné l’importance de renforcer le lien et les solidarités entre les générations. Fort de ce constat, le ministère chargé de l’autonomie et le secrétariat d’État chargé de la jeunesse et de l’engagement ont lancé 10 000 missions de service civique, au travers de la mobilisation nationale « service civique solidarité seniors ».

Ces jeunes accompagneront, au cours des trois prochaines années, près de 300 000 personnes âgées isolées dans toutes les régions métropolitaines ainsi qu’à la Réunion. Le déploiement massif de ces jeunes engagés auprès de nos aînés est indispensable pour renforcer les solidarités intergénérationnelles, lutter contre l’isolement et susciter de nouvelles vocations vers les métiers du grand âge et de l’autonomie.

Lire le dossier de presse