Les 5 axes d’action du projet national des 1000 premiers jours de l’enfant

Depuis avril 2021, le projet national 1000 premiers jours se déploie sur 5 axes prioritaires d’action, à la croisée de plusieurs politiques publiques (santé, soutien à la parentalité, modes d’accueil du jeune enfant, handicap).

En 2021, 5 axes prioritaires d’action ont été identifiés

Axe n°1 - Améliorer l’accompagnement des parents pendant toute la période, en tâchant d’éviter les discontinuités et de renforcer le soutien aux moments clefs : l’Entretien Prénatal Précoce, le séjour à la maternité, le retour à domicile et les premières semaines. Mais aussi en développant l’offre de soutien à la parentalité et notamment celle de répit parental.

Axe n°2 - Proposer un accompagnement renforcé selon les besoins des parents. En particulier en déployant un service adapté aux parents en situation de handicap, en expérimentant des référents de Parcours Périnatalité (RéPAP) dans 4 territoires pilotes ou encore en renforçant les moyens de prise en charge des détresses parentales psychologiques.

Axe n°3 - Mettre à la disposition des (futurs) parents des informations simples, accessibles et fiables, appuyées sur les connaissances scientifiques, à l’image de l’application des 1000 premiers jours, du site de référence 1000-premiers-jours.fr de Santé Publique France et du Livret des 1000 premiers jours diffusé par les CAF et les MSA en réponse à la déclaration de grossesse depuis octobre 2021. Des groupes de parents sont également expérimentés par les Caf.

Axe n°4 - Inviter les parents à prendre du temps pour construire la relation avec leur enfant. En particulier, le congé de paternité et d’accueil de l’enfant est ainsi porté à 28 jours depuis le 1er juillet 2021, dont 7 obligatoires. Mission a par ailleurs été confiée à Christel Heydemann (alors présidente de Schneider Electric France) et Julien Damon (conseiller scientifique de l’Ecole nationale supérieure de sécurité sociale) de formuler des propositions pour une meilleure conciliation des temps professionnels et familiaux : leur rapport a été remis en octobre 2021 lors de la conférence des familles.

Axe n°5 - Améliorer encore la qualité des modes d’accueil du jeune enfant. Car ils sont aussi bien des solutions d’articulation entre vie professionnelle, sociale et familiale que des lieux de développement, de socialisation, d’éveil et des moyens de lutte contre les inégalités et leur reproduction. La Charte nationale pour l’accueil du jeune enfant devient une référence partagée par tous – établissements et assistants maternels. Les Relais Petite Enfance offrent aux assistants maternels un cadre pour échanger sur leur pratique. Ils facilitent leur accès à la formation continue. Dans chaque établissement, un « Référent Santé et Accueil Inclusif » conseillent désormais les équipes pour encourager l’accueil des enfants en situation de handicap ou atteints de maladies chroniques. Il contribue à faire de toute crèche un lieu de promotion de la santé. Le plan Enfance=Egalité favorise enfin la formation continue pour que chaque professionnel soit un acteur de la lutte contre les inégalités et leur reproduction

En 2022, les 1000 premiers jours ce sont d’abord des professionnels de terrain travaillant ensemble

Datée du 12 avril 2022, une seconde instruction 1000 premiers jours a été publiée au Bulletin Officiel Santé – Protection sociale -Solidarité n° 2022/10 du 29 avril 2022. Elle invite à consolider les actions entreprises.

Dans le sillage de la création du site Internet, de l’application mobile et du Livret, 2022 est notamment l’année de l’expérimentation à grande échelle du Sac des 1000 premiers jours : cadeau de bienvenue dans la parentalité remis lors du séjour en maternité et invitant à adopter des gestes et habitudes bénéfiques pour la santé et le développement de chaque enfant.

L’opération « Vous êtes professionnel des 1000 premiers jours ? Faites-le savoir » permet par ailleurs de donner à voir la diversité de cette large communauté de professionnels. De l’agent CAF au chirurgien en néonatologie, de la sage-femme à l’assistante maternelle : tous œuvrent pour le développement et le bien-être de l’enfant et de ses parents. En quelques clics, tous ceux qui ont la confiance des services de l’Etat, de la Sécurité sociale ou d’une collectivité locale peuvent s’enregistrer en ligne et partager leurs manières à eux de concourir aux priorités des 1000 premiers jours.

Après un second comité partenarial qui a mis les territoires en valeur, l’instruction invite enfin les ARS, DDETS, Commissaires Pauvreté et collectivités locales à investir dès cette année 2022 les nouveaux Comités Départementaux des Services aux Familles. Instances partenariales, ils permettent de travailler ensemble les 1000 premiers jours et de définir des priorités d’action partagées, par exemple concernant les Maisons des 1000 premiers jours.

pdf Téléchargez la présentation - Qu’est-ce que les 1000 premiers jours de l’enfant (...) Téléchargement du pdf (763.4 ko)
pdf Téléchargez le support visuel - Qu’est-ce que les 1000 premiers jours de (...) Téléchargement du pdf (1.7 Mo)
pdf Téléchargez l’instruction N° SGMCAS/2021/74 Téléchargement du pdf (236.2 ko)
pdf Téléchargez l’instruction N° SGMCAS/2022/106 du 12 avril 2022. Téléchargement du pdf (626.7 ko)