Des groupes de (futurs) parents pour favoriser l’échange, l’entraide et le partage

Dans le cadre du parcours « naissance - accompagnement des jeunes parents », 8 Caf (caisses d’allocations familiales) expérimentent des groupes de parents de proximité. Ces « groupes d’échanges » ont pour but de favoriser le partage d’information et d’expérience entre parents sous l’égide de professionnels de la parentalité.

Le rapport des 1 000 premiers jours invite à proposer aux (futurs) parents de rejoindre des groupes d’échanges et d’information.

La grossesse et la naissance d’un enfant peuvent constituer un facteur d’isolement des parents alors même que ceux-ci, qui disposent de moins en moins de soutien familial de proximité, ont besoin de partager leur expérience ou leur vécu. La prévention de l’épuisement parental et la bonne santé physique et psychique tant de l’enfant que du parent passe par le partage de l’expérience, l’expression du vécu et le soutien émotionnel par les pairs, ainsi que par et l’échange d’informations et de savoirs pratiques issus de l’expérience.

S’inspirant d’expériences étrangères, notamment en Australie ou en Finlande, le rapport des 1 000 premiers jours préconise d’inviter chaque couple ou parent, avant même la naissance de leur enfant, à rejoindre un petit groupe de parents se réunissant régulièrement. Le but est de favoriser un lien horizontal avec d’autres parents et de permettre à chacun de prendre confiance.

Dès l’automne 2021, les Caf expérimentent les premiers groupes de parents 1 000 premiers jours : pour s’informer, partager et échanger entre (futurs) parents.

Dans le cadre du chantier des 1 000 premiers jours, les Caf expérimentent des groupes de futurs parents ou parents de jeunes enfants (0-3 ans).

Les groupes sont animés par les Caf, en partenariat avec les caisses primaires d’assurance maladie (Cpam) et, le cas échéant, de partenaires locaux tels que les services de PMI, ou des acteurs du soutien à la parentalité.

Les groupes de parents 1 000 premiers jours sont l’occasion, pour les parents, de partager leurs expériences, de recevoir du soutien et des informations, de développer de nouvelles approches et ainsi de prendre davantage confiance dans leurs compétences parentales.

L’objectif est également de prévenir les situations de rupture intrafamiliale parfois liées à la grossesse et à l’arrivée d’un enfant : isolement, dépression post-partum, tension au sein de la cellule familiale …

3 types de groupes parents des 1 000 premiers jours

Les groupes parents des 1 000 premiers jours s’organisent en 3 volets complémentaires, en fonction des besoins des parents :

- Les groupes d’information : co-animés par la Caf et la Cpam constituent une porte d’entrée dans le dispositif et proposent des informations générales utiles avant et après la naissance : accès aux droits, démarches administratives, modes d’accueil, offres de proximité etc. Ces groupes peuvent orienter les parents vers des groupes de partage ou des groupes spécifiques si besoin.

- Les groupes de partage : animés par des professionnels de la parentalité sont destinés aux parents souhaitant s’investir dans des temps d’échanges autour de thématiques telles que le bien-être et le développement de l’enfant, la conciliation vie familiale & vie professionnelle, la coparentalité, le répit parental etc. dans une logique de partage d’expérience.

- Les groupes spécifiques : réunissent des parents traversant une même difficulté ou fragilité au moment de l’arrivée de leur enfant et nécessitant une attention particulière : situation de handicap, grossesse multiple ou précoce, décès de l’enfant etc. Ils sont animés par des partenaires spécialisés sur ces sujets et disposant d’une expertise en matière d’accompagnement

8 territoires d’expérimentation en attendant une généralisation

Ces groupes font l’objet d’une expérimentation dans 8 départements volontaires depuis septembre 2021 :
- Côtes d’Armor
- Hautes-Alpes
- Isère
- Pas-de-Calais
- Pyrénées-Atlantiques
- Hautes-Pyrénées
- Seine-Saint-Denis
- La Réunion

Les bilans de ces expérimentations seront dressés à l’été 2022 avant généralisation du dispositif.