Le Référent parcours périnatalité (RéPAP) : pour un accompagnement personnalisé et sans rupture de la grossesse aux trois mois de l’enfant

Issu d’une recommandation du rapport remis à l’automne 2020 par la commission Cyrulnik, le Référent parcours périnatalité (RéPAP) est une mesure du chantier interministériel des 1000 premiers jours et fait l’objet d’une expérimentation dans 4 territoires volontaires. L’objectif est de construire un parcours personnalisé de périnatalité coordonné, de la grossesse aux trois mois révolus de l’enfant.

Les périodes de la grossesse, de l’accouchement et du post-partum sont des périodes délicates et sources de grandes fragilités. Des vulnérabilités, tant sur le plan social que psychique et somatique peuvent apparaitre, voire être exacerbées. Celles-ci peuvent être sources de ruptures dans le parcours périnatalité, au détriment de la santé globale de la mère et de celle de l’enfant à naître.

Assurer un accompagnement sans rupture, de la grossesse aux trois mois de l’enfant

L’objectif général de l’expérimentation Référent Parcours Périnatalité (RéPAP) est d’améliorer la santé globale des femmes et des enfants en permettant un accompagnement continu du parcours de la grossesse au post-partum, au plus près des besoins, et ce jusqu’aux trois mois de l’enfant, en lien et coordination avec les autres professionnels intervenant en période périnatale.

Dans les territoires concernés, l’expérimentation vise à offrir à la femme enceinte, seule ou en couple, un accompagnement personnalisé et gradué par un RéPAP, en tenant compte des spécificités de sa situation. Ce dispositif innovant contribue ainsi à limiter les ruptures de suivi dans la prise en charge, qui peuvent s’avérer particulièrement néfastes pour l’enfant et la mère, en particulier lorsque cette dernière présente des facteurs de risques et/ou de vulnérabilités avérés.

Cet accompagnement - continu sur l’ante au post partum - pose les bases d’un parcours cohérent, décloisonné et coordonné, construit autour des besoins de la femme, du couple et de l’enfant.

Outre ses missions de coordination, le RéPAP a notamment pour missions :
- D’assurer un accompagnement bienveillant jusqu’aux 3 mois de l’enfant et de contribuer au soutien à la parentalité ;
- De répondre aux sollicitations de conseil et réassurance de la femme/du couple/des parents ;
- De rappeler/informer la femme/le couple aux différentes étapes du suivi de grossesse (rendez-vous, examens…) telles que précisées dans les dernières recommandations professionnelles et de rappeler les comportements favorables à la santé ;
- D’assurer le suivi des orientations et préconisations, issues notamment de l’entretien prénatal précoce ;
- D’alerter ou d’orienter vers le professionnel qui suit la grossesse (s’il est différent du RéPAP) voire un autre professionnel compétent selon les besoins.

Cet accompagnement est renforcé pour les femmes en situation de vulnérabilité.

Des territoires d’expérimentation

En lien avec l’équipe nationale d’appui article 51 et les Agences régionales de santé (ARS), 4 territoires volontaires participent à l’expérimentation du Référent parcours périnatalité (RéPap) :
- Territoire de la CPTS Centre-Essonne (Île-de-France)
- Territoire Pays Loire Touraine (Centre-Val de Loire)
- Drôme (Auvergne Rhône Alpes)
- Guyane

Carte référent parcours périnatalité

Conduite pour une durée de 18 mois, cette expérimentation propose une prise en charge innovante des femmes et des couples à la fois pluri-professionnelle et pluridisciplinaire, en lien avec les modes d’organisation et les dispositifs déjà présents sur le territoire.

Document à télécharger : Cahier des charges