Lancement d’une mission visant à définir un socle de compétences en matière de soutien à la parentalité

La Charte nationale de soutien à la parentalité, prévue par l’ordonnance du 19 mai 2021 relative aux services aux familles, a été publiée le 9 mars 2022. Ce texte-cadre s’adresse à tous les professionnels et bénévoles intervenant dans des actions de soutien à la parentalité susceptibles de bénéficier de financements publics.

Elaborée en concertation avec des experts du soutien à la parentalité, des fédérations représentant les acteurs du soutien à la parentalité et avec le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA), la Charte fixe huit principes clés encadrant toute action de soutien à la parentalité pouvant bénéficier de financements publics. Elle pose les conditions d’une identité professionnelle partagée en faveur d’un accompagnement des familles tout en respectant leur diversité.

Le huitième principe de la Charte nationale de soutien à la parentalité tend à « garantir aux personnes qui recourent à une action de soutien à la parentalité que les bénévoles ou professionnels qui interviennent dans ce cadre : ont une compétence ou bénéficient d’une formation dans ce domaine ; et disposent de temps de partage d’expérience et d’analyse de pratiques ».

Dans ce contexte, à la demande du Secrétariat d’Etat en charge de l’Enfance et des Familles, la directrice générale de la cohésion sociale a missionné Anne Raynaud (psychiatre spécialiste de la périnatalité et des liens parents-enfants, fondatrice des Instituts de la parentalité) et Charles Ingles (psychologue clinicien, responsable de la politique Parentalité à la CAF de Gironde) pour identifier, sur la base de données quantitatives et qualitatives, les compétences communes attendues des professionnels et bénévoles de soutien à la parentalité et élaborer des recommandations pour déployer ces compétences . Des auditions avec différents acteurs de soutien à la parentalité et partenaires seront prévues jusqu’à la fin de l’année 2022.

La mission pourra également s’intéresser aux actions mises en place au sein des établissements et services de soutien à la parentalité pour soutenir les professionnels et bénévoles dans leur pratique telles que le partage d’expérience ou l’analyse des pratiques professionnelles.

Un livrable est attendu pour la fin de l’année 2022.

Vous pouvez télécharger ci-dessous :
La lettre de mission du ministère en charge des solidarités à la directrice générale de la cohésion sociale
La lettre de mission de la directrice générale de la cohésion sociale à Anne Raynaud et Charles Ingles.