Point conseil budget (PCB)

Les Points conseil budget (PCB) figurent parmi les mesures clés de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. C’est un service gratuit labellisé par l’État, pour prévenir le surendettement et renforcer l’accompagnement des personnes pouvant rencontrer des difficultés financières.

Portés par une diversité d’entités (associations locales, de consommateurs, tutélaires ; centres communaux et intercommunaux d’action sociale ; centres sociaux ; conseils départementaux), 500 PCB sont désormais installés sur le territoire et répartis dans toutes les régions et dans tous les départements.

Qu’est-ce qu’un Point conseil budget ?

Les Points conseil budget (PCB) sont des structures d’accueil inconditionnel destinées à accompagner toute personne rencontrant des difficultés budgétaires et ayant besoin d’un accompagnement. Les objectifs des PCB sont de prévenir le surendettement et de favoriser l’éducation budgétaire.

500 PCB ont déjà été labellisés par l’État, avec pour chaque structure un financement de 15 000 € par an. 400 structures ont été labellisées en 2019 et 2020, 100 nouvelles structures l’ont été en 2021.

Le label Point conseil budget

Pour être labellisé, le PCB doit mettre en œuvre les actions suivantes : accueil, écoute et information, accompagnement budgétaire et accompagnement à la procédure de surendettement.

Il s’engage notamment à :

  • suivre une formation comprenant un socle thématique commun ;
  • renseigner un rapport d’activité annuel ;
  • s’inscrire dans le maillage territorial pour l’accès aux droits et l’inclusion bancaire.

Certains PCB interviennent également auprès des créanciers locaux.

En vidéo

Points conseil budget labellisés

pdf Téléchargez la liste des PCB labellisés en format Pdf Téléchargement (2 Mo)
docx Téléchargez la liste des PCB labellisés en format Word Téléchargement (503.9 ko)

Pour plus de renseignements et pour consulter la boîte à outils PCB, rendez-vous sur mesquestionsdargent.fr, portail d’éducation économique, budgétaire et financière supervisé par la Banque de France, en collaboration avec une vingtaine d’acteurs associatifs, institutionnels et professionnels.