Les moyens budgétaires

D’importants moyens seront consacrés à la stratégie pauvreté qui représente toutes mesures confondues, un budget de 8,5 milliards d’euros.

PNG - 427.1 ko
Un fonds d’investissement social et des indicateurs transparents

Dans l’objectif de mesurer scientifiquement l’impact de la lutte contre la pauvreté, un conseil scientifique de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté est chargé de déterminer les indicateurs de résultat de la stratégie et de veiller à leur mise en oeuvre.

Un fonds d’investissement social, crée dans le cadre du Grand plan d’investissement, doté de 100 M€ d’euros, financera des appels à projet selon la méthode des investissements d’avenir sur quatre thématiques :

  • le développement complet de l’enfant dès la petite enfance jusqu’à 6 ans ;
  • l’accompagnement éducatif renforcé sur la scolarité obligatoire ;
  • la solvabilisation du parcours d’insertion des jeunes de 16 à 25 ans ;
  • l’accès aux droits et aux services, en particulier pour les jeunes (« territoire zéro non-recours »)



Enfin, avec l’appui de France Stratégie, un comité d’évaluation de la stratégie pauvreté assurera un suivi au long cours de l’impact de l’ensemble des mesures sur notre modèle social. Menée à partir des méthodes scientifiques les plus pertinentes, cette évaluation permettra ainsi de bâtir par une démonstration par la preuve des effets de la stratégie pauvreté dans notre pays.