Poursuivre les expérimentations du service public de l’insertion et de l’emploi

Pour renforcer l’accompagnement des personnes éloignées de l’emploi, un service public de l’insertion et de l’emploi sera créé. Il s’agira d’un dispositif universel, qui offrira des solutions personnalisées, modulables et de proximité aux personnes et entreprises qui en auront besoin.

La concertation

Lancée le 9 septembre 2019, la concertation a été organisée autour de quatre thématiques : constats et objectifs, parcours de l’allocataire, offre de service, organisation et financement.

Des « ateliers du service public de l’insertion » ont été organisé avec pour associer les territoires à la conception du service public de l’insertion et de l’emploi. Ils ont réuni entre 100 à 200 personnes dans 6 régions différentes, de novembre 2019 à janvier 2020.

Propositions issues de la concertation :
- ANDASS
- Conseil Départemental de l’Indre et Loire
- Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis
- Secours catholique

14 expérimentations sur le territoire national

14 expérimentations ont été menées sur le territoire pour identifier l’organisation et les actions considérées comme nécessaires pour répondre aux ambitions du SPIE. Certains projets confortent les recommandations issues de la concertation, d’autres les complètent.

Parmi les bonnes pratiques en cours :
- Des modalités innovantes de gouvernance
- L’amélioration du diagnostic et des processus d’orientation
- L’amélioration de la médiation pour l’emploi
- Le développement de nouvelles offres d’accompagnement
- Des actions centrées sur un secteur d’activité spécifique

Les expérimentations du service public de l’insertion et de l’emploi

Appel à manifestation d’intérêt

Au cœur de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, le Service public de l’insertion et de l’emploi répond à l’ambition que l’ensemble de celles et ceux qui veulent trouver une place par le travail et l’activité dans la société y parviennent. Cette volonté repose sur la conviction qu’il faut favoriser la sortie durable de la pauvreté en renforçant l’accompagnement des personnes vers l’emploi.

L’appel à manifestation d’intérêt (AMI) ainsi lancé vise à soutenir 65 territoires : une première vague aboutira en mars 2021 à la sélection de 30 territoires. La seconde vague sera déployée dans le courant de l’année et aboutira à une sélection en 2022. Quinze millions d’euros seront débloqués dès 2021 pour soutenir les 30 premiers territoires sélectionnés.

L’objectif de l’État est de soutenir des démarches solides et pérennes qui renforceront la coordination opérationnelle des acteurs de l’insertion en mettant en œuvre les recommandations issues de la concertation.

« Nous voulons répondre à un objectif clair : offrir à tous les demandeurs d’emploi en difficulté un accompagnement adapté qui réponde à leurs besoins. Telle sera la mission des 30 territoires sélectionnés. »
Elisabeth Borne – Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion

Plus d’informations sur l’AMI :

- Télécharger la présentation de l’appel à manifestation d’intérêt
- Télécharger le document complet d’appel à manifestation d’intérêt
- Consulter la foire aux questions (FAQ) mise à jour pendant toute la période de dépôt des candidatures.