Le lait du cœur : Une chaîne de solidarité exceptionnelle des acteurs de territoire permet d’offrir un million de litres de lait au réseau national des Banques Alimentaires (Loiret)

L’année 2020 a été difficile plus encore pour les personnes en situation de précarité.

Depuis le mois de mars, l’État est venu conforter l’arsenal des réponses afin d’accompagner les personnes en situation difficile et les acteurs les accompagnant, en particulier les associations d’aide alimentaire. Dans ce cadre, les moyens dédiés à l’aide alimentaire ont été accentués, la réserve civique a été activée pour renforcer l’engagement quotidien des bénévoles. La coordination des acteurs a par ailleurs été améliorée à l’échelle départementale et le premier appel à projets du « Plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté » initié dans le cadre de France relance.

Nécessaire, cet accompagnement des pouvoirs publics n’est pas la seule réponse. Portées par des citoyens, des collectifs, des entrepreneurs, des initiatives solidaires apportent des réponses complémentaires.

Dans ce cadre, le groupe LSDH (Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel), après avoir répondu à un besoin régional de fourniture de 50 000 litres de lait pour les Banques Alimentaires des six départements du Centre-Val de Loire, financés sur les crédits de la stratégie de lutte contre la pauvreté, a initié une extraordinaire chaîne de solidarité.

Producteurs locaux, salariés de la laiterie, imprimeurs, transporteurs se sont mobilisés afin de procéder à un don d’un million de litres de lait au réseau national des Banques Alimentaires. Cette opération dénommée Lait du cœur a débuté le 6 janvier 2021 avec le départ des premiers camions du Loiret vers la France entière. Les livraisons ont été opérées ensuite au fur et à mesure des besoins des différentes régions. La matière première a été fournie par l’ensemble du réseau de producteurs du groupe LSDH qui s’est chargée de la collecte et de la mise en briques.