Développer l’accueil des jeunes enfants issus de familles défavorisées : 21 projets lauréats sélectionnés dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Accueil pour tous »

Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles, annonce les résultats de l’appel à manifestation d’intérêt pour la mise en place de projets favorisant l’accès des familles en situation de pauvreté aux modes d’accueil du jeune enfant.

Cet appel à manifestation d’intérêt lancé le 9 avril dernier par l’État, dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté et en coopération avec la CNAF, a pour objectifs de lutter contre les inégalités sociales dès le plus jeune âge, de redynamiser la création de places là où il en manque, de proposer aux familles les plus défavorisées une réponse adaptée à leurs besoins, et enfin d’agir contre la « non demande » d’accueil.

Au total, 21 projets ont été retenus dans 15 territoires marqués par des critères de fragilité sociale et de faiblesse de l’offre d’accueil de la petite enfance : l’Aisne, l’Aube, l’Aude, l’Ariège, la Corse du sud, la Creuse, le Nord, le Pas-de-Calais, la Seine-Saint-Denis, le Tarn-et-Garonne, le Val d’Oise, le Vaucluse, la Guyane et Mayotte.

Ces projets se situent dans des territoires très divers – urbains, industriels ou ruraux – qui ont toutefois en commun de présenter un taux de pauvreté supérieur à la moyenne nationale (32 %, soit plus du double du taux de pauvreté en moyenne nationale).

Les projets lauréats proposent des solutions innovantes et permettront d’identifier de bonnes pratiques à des fins d’essaimage dans d’autres territoires. Sont ainsi par exemple développés des lieux d’accueil itinérants pour mieux couvrir des territoires isolés, des lieux d’accueil ponctuels dans des équipements publics implantés au cœur de quartiers prioritaires, des démarches alliant accueil des enfants et soutien à la parentalité, des accueils adaptés à des besoins immédiats dans le cadre d’un projet d’insertion, que ce soit en crèche ou en accueil individuel, des actions « d’aller-vers » les familles, des formations des professionnels ou la mise en place de groupes d’analyse de la pratique.

Les territoires retenus bénéficieront d’un soutien direct de l’État allant de 80 000 à 480 000€ au titre de l’appel à manifestation d’intérêt. Ils seront par ailleurs accompagnés dans le déploiement de leur projet par les CAF de leur département, qui mobiliseront notamment à cet effet les leviers nouveaux adoptés par le conseil d’administration de la CNAF début 2021 et annoncés dans le cadre du comité interministériel des villes du 29 janvier dernier (200M€ d’aides financières supplémentaires, et mise à disposition d’un soutien technique en ingénierie).

Quant aux 20 projets non retenus, ils bénéficieront tous d’un accompagnement par les CAF, tant méthodologique que financier afin de les concrétiser.

Adrien Taquet déclare : « Je félicite très chaleureusement les lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt Accueil pour tous. L’enthousiasme de ces territoires entièrement mobilisés pour construire des réponses innovantes et adaptées aux besoins des familles les plus fragiles est inspirant. Je me félicite que tant cet AMI que les mesures du plan Rebond petite enfance présenté en début d’année en comité interministériel des villes les soutiennent et leur permettent d’accélérer dans cette voie. »


docx Communiqué de presse | Développer l’accueil des jeunes enfants issus de (...) Téléchargement (441.9 ko)
pdf Communiqué de presse | Développer l’accueil des jeunes enfants issus de (...) Téléchargement (1.9 Mo)

Contacts presse :

- Secrétariat d’État à l’Enfance et aux Familles :
sec.presse.enfance@sante.gouv.fr

- Délégation interministérielle de prévention et de lutte contre la pauvreté :
anne-catherine.ferrari@sante.gouv.fr