Les premières avancées de la feuille de route

Priorité à la prévention

  • Un bilan de santé et une consultation gratuits systématiques lors du départ en retraite
  • Le remboursement intégral pour les soins dentaires, optiques et auditifs dès 2019
  • Un investissement dans la prévention en EHPAD pour soutenir des actions de santé bucco-dentaire, diététique ou une activité physique (15 M€ dès 2018 et 30 M€ en 2019)

Les mesures en faveur des EHPAD

Accroître le nombre de personnels soignants et moderniser les établissements :

  • Soutien au recrutement des soignants pour renforcer le taux d’encadrement (360 M€ sur 2019 - 2021)
  • Amélioration du cadre de vie en EHPAD (100 M€ investis dès 2019 pour rénover les établissements)

Améliorer la qualité de vie au travail des professionnels du médico-social :

  • Soutien des professionnels par l’achat de matériels et le financement de formations (16 M€ en 2018)
  • Création d’un Observatoire national de la qualité de vie au travail (QVT) des professionnels de santé, intégrant le secteur médico-social
  • Définition d’une stratégie dès 2019 concernant la QVT dans les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), en concertation avec les acteurs du secteur

Accroître la qualité des soins en EHPAD et généraliser les astreintes de nuit des infirmières :

  • Généralisation de l’astreinte des infirmier(e)s de nuit mutualisés en EHPAD pour améliorer la prise en charge nocturne des résidents et réduire les hospitalisations en urgence (10 M€ dès 2019)
  • Développement des enquêtes de satisfaction afin de garantir une amélioration continue de la qualité en EHPAD et une meilleure information du public
  • Définition d’un plan d’action de lutte contre la maltraitance pour renforcer la protection de nos aînés (2019)

L’hébergement à domicile et les aidants

  • Faciliter le répit des aidants en expérimentant dès la fin 2018 les relayages de l’aidant ou des séjours de répit aidants-aidés (loi du 10 août 2018 pour un État au service d’une société de confiance) pour permettre aux aidants de s’absenter plusieurs jours en confiant leur proche à un professionnel
  • Développer l’habitat intergénérationnel : définition de l’habitat inclusif et création d’un forfait (loi pour l’évolution du logement, de l’aménagement et la transition numérique). Un cadre sécurisé permet aux personnes âgées d’héberger des jeunes à un coût modéré, en échange d’une entraide solidaire.

L’accès aux soins

Faciliter l’accès aux soins grâce à la stratégie « Ma Santé 2022 » :

  • La généralisation des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) et des hôpitaux locaux, permettra le développement de véritable parcours de soins pour nos aînés

Préserver la continuité des soins à domicile :

  • Une meilleure articulation entre l’hospitalisation à domicile (HAD) et les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) pour une réelle continuité des soins, tout en stabilisant l’équipe soignante
  • Refonte des modes de financement des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) pour améliorer leur accessibilité (100 M€ entre 2019 et 2020)