Dépakine : mise au point sur l’information des familles

Le ministère des Affaires sociales et de la Santé dément plusieurs informations publiées dans l’édition du Canard Enchaîné datée du mercredi 10 août 2016 au sujet de la Dépakine.

Contrairement à ce qui est affirmé, l’étude réalisée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAMTS) n’est pas cachée aux familles.

Lancé fin 2015, ce travail comprend plusieurs volets.
Une présentation du premier volet par le Directeur général de la santé à l’association d’Aide aux Parents d’Enfants souffrant du Syndrome de l’Anti-Convulsivant (APESAC) est bien prévue le 24 août.
Cette réunion a été fixée dès la fin du mois de juillet.
Le ministère étudiera, en lien avec cette association représentative des familles avec laquelle il travaille étroitement, les mesures qu’il apparaîtra nécessaire de mettre en œuvre.
L’étude et le plan d’action qui sera établi sur cette base seront rendus publics début septembre.

Ce calendrier était prévu et suit les délais nécessaires à l’examen de ce type de travaux. Il permet notamment à l’ANSM et à la CNAMTS de répondre aux questions techniques qui lui ont été posées par les services du ministère.

La procédure observée est à l’image de la transparence et de la réactivité dont fait preuve le ministère sur le sujet, en particularité dans ses relations avec les représentants des victimes.

Pour rappel, un plan d’action a été présenté en février 2016 par la Direction générale de la santé (DGS) et l’ANSM, sur la base d’un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) commandée par la Ministre des Affaires sociales et de la Santé.

Par ailleurs, la Ministre a personnellement reçu en mars 2016 la présidente de l’APESAC et son avocat pour leur présenter de nouvelles mesures destinées, notamment, à déterminer les voies d’une juste indemnisation des familles.

Chacune de ces initiatives a fait l’objet d’une communication publique, facilement consultable sur le site Internet du ministère.

En savoir plus

- 23/02/2016 - Valproate de sodium : plan d’action des autorités sanitaires
- 07/03/2016 - Spécialités pharmaceutiques comprenant du valproate de sodium : Marisol Touraine annonce de nouvelles mesures