Développement de la chirurgie carcinologique ambulatoire : la DGOS et l’INCa arrêtent la liste des projets sélectionnés

A ce jour, si la phase chirurgicale du traitement du cancer justifie souvent une hospitalisation complète compte tenu des pathologies, des patients et des procédures chirurgicales, certaines prises en charge peuvent toutefois être réalisées en ambulatoire (*).

En effet, l’évolution des techniques chirurgicales et anesthésiques, ainsi que le développement des programmes de réhabilitation rapide dans le domaine de la chirurgie, permettent aujourd’hui une réduction des durées de séjour amenant certaines équipes à développer des prises en charge chirurgicales en ambulatoire, dans le cadre d’une organisation rigoureuse.

En juillet 2015, la direction générale de l’offre de soins (DGOS) et l’institut national du cancer (INCa) ont lancé un appel à projets visant à accompagner les équipes chirurgicales autorisées à la chirurgie du cancer pour élaborer, mettre en œuvre et évaluer les projets organisationnels innovants. Cela, pour ouvrir le développement de la chirurgie ambulatoire en cancérologie et inscrire cette séquence chirurgicale dans un parcours de soins.

Cette action, qui s’intègre au programme national de développement de la chirurgie ambulatoire et au plan cancer 2014-19, a rencontré un vif succès puisque 113 projets ont été enregistrés. Ces projets, qui ont fortement mobilisé les professionnels de santé, ont porté sur une grande variété de localisations tumorales.

Au terme d’une procédure de consultation large associant la haute autorité de santé (HAS), les agences régionales de santé (ARS), les sociétés savantes, les représentants des directeurs, des cadres de santé des établissements et des associations de patients, la DGOS et l’INCa ont retenu 36 projets couvrant les principales spécialités chirurgicales, catégories d’établissements et grandes régions.

Les prises en charge concernent le cancer du sein (23 projets), les cancers gynécologiques (2 projets), les cancers digestifs (2 projets), les cancers ORL (2 projets), les cancers urologiques (2 projets) ou plusieurs pathologies tumorales (5 projets).
Au total, le financement de ces projets s’élève à 3 millions d’€.

Au terme des 2 ans de mise en œuvre des projets, une évaluation nationale conduite avec l’aide d’un prestataire externe, à partir de l’observation du chemin clinique des patients et en englobant l’amont et l’aval de la séquence chirurgicale sera réalisée. L’évaluation visera à dégager les processus organisationnels permettant de développer ce type de prise en charge et à apprécier le coût de la prise en charge en chirurgie ambulatoire.

(*) Taux de chirurgie carcinologique en ambulatoire : 23% en 2014

Les 36 projets retenus par la DGOS et l’INCa

Grand-Est Institut Jean-Godinot
Nouvelle-Aquitaine Centre Clinical
Centre hospitalier universitaire de Bordeaux
Clinique Tivoli-Ducos
Auvergne-Rhône-Alpes Centre hospitalier Annecy-Genevois
Centre hospitalier universitaire Estaing Clermont-Ferrand
Centre Jean-Perrin
Centre Léon-Bérard
Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble
Hôpital privé Jean-Mermoz
Hospices civils de Lyon
Bourgogne-Franche-Comté Centre hospitalier de Lons-le-Saunier
Centre hospitalier universitaire de Besançon
Hôpital Nord-Franche-Comté
Bretagne Centre hospitalier de Saint-Brieuc
Ile-de-France Hôpitaux universitaires Saint-Louis-Lariboisière
Centre hospitalier intercommunal de Créteil
Hôpital universitaire Henri-Mondor
Hôpital universitaire Pitié-Salpêtrière
Occitanie Centre hospitalier universitaire de Montpellier
Clinique Clémentville
Institut Claudius-Regaud
Institut du cancer de Montpellier
Hauts-de-France Centre hospitalier de Valenciennes
Centre hospitalier universitaire d’Amiens
Centre Oscar-Lambret
Clinique de la Victoire
Normandie Centre Henri-Becquerel
Centre hospitalier universitaire de Caen
Clinique de l’Europe
Clinique des Ormeaux
Polyclinique du Parc
Océan indien Clinique Sainte-Clotilde
Pays-de-la-Loire Institut de cancérologie de l’ouest
Provence-Alpes-Côte-D’azur Assistance publique-hôpitaux de Marseille
Hôpital européen de Marseille
pdf Le communiqué de presse au format PDF Téléchargement (470.3 ko)