Pour renforcer l’insertion des bénéficiaires du RSA, l’Etat ouvre l’expérimentation de la recentralisation du financement du RSA à deux départements dès cette année

Une nouvelle étape est franchie pour renforcer l’insertion des bénéficiaires du RSA. Le décret n° 2022-322 du 4 mars 2022 relatif à la liste des départements retenus pour participer à l’expérimentation prévue par l’article 43 de la loi n° 2021-1900 du 30 décembre 2021 de finances pour 2022 acte le début de l’expérimentation en Seine-Saint-Denis et dans les Pyrénées-Orientales. Dès 2022, et durant les cinq prochaines années, l’État reprend à sa charge le paiement de l’allocation et les caisses d’allocations familiales et de mutualité sociale agricole sa gestion.

Cette expérimentation doit permettre d’intensifier l’accompagnement et d’augmenter les solutions d’insertion pour favoriser le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA dans des territoires confrontés à des difficultés exceptionnelles.

Alors que la crise sanitaire avait touché plus durement certains territoires, le gouvernement a décidé d’étendre dès cette année cette possibilité d’expérimentation, déjà à l’œuvre en Guyane, à Mayotte et à la Réunion. Il répond ainsi au souhait exprimé par plusieurs départements lors de la concertation menée dans le cadre de la loi 3DS.