Remise de deux rapports parlementaires pour poursuivre la mise en œuvre de la loi d’adaptation de la société au vieillissement

Le 15 novembre 2016, Mme Joëlle HUILLIER, Députée de l’Isère et Mr Georges LABAZEE, Sénateur des Pyrénées-Atlantiques, se sont vus confier par le Premier Ministre deux missions parlementaires.

« Ces missions s’inscrivent dans la dynamique des travaux initiés par la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV). Après l’élaboration et la co-construction de la loi, puis sa mise en œuvre, nous nous inscrivons dans un troisième temps, celui de la pérennisation et de l’approfondissement des droits sur la question du vieillissement. Ces deux missions font partie de cette dynamique de préparation de l’avenir » déclare Pascale Boistard, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie.

Le 22 mars 2017, les deux parlementaires ont rendu leurs rapports et préconisations à Pascale BOISTARD. L’ensemble des acteurs rencontrés au cours des auditions était convié.

- Mme Joëlle HUILLIER s’est vue confier la mission d’étudier le « baluchonnage », qu’elle a renommé « relayage »

Nouvelle formule de répit des aidants, le relayage est expérimenté par un certain nombre de structures en France. Il consiste en une intervention d’au moins 2 jours et 1 nuit d’un professionnel au domicile de la personne âgée.
L’ensemble des acteurs et organisations rencontrés soutient ce dispositif et met en avant son intérêt tant pour la personne âgée, que le proche aidant et le relayeur.
Le rapport préconise notamment un modèle d’organisation du relayage en France.

pdf Consulter le rapport de Joëlle Huillier Téléchargement (1.1 Mo)

- Mr Georges LABAZEE s’est vu confier la mission de mener une réflexion sur la tarification et les perspectives d’évolution des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD).

Malgré de nombreux rapports réalisés sur l’aide à domicile ces dernières années, les SAAD continuent de rencontrer des difficultés financières, devenues structurelles pour certains.
Le rapport permet de disposer d’un état des lieux circonstancié des différentes pratiques tarifaires menées dans les départements et de repérer des solutions reproductibles.

pdf Consulter le rapport de Georges Labazée Téléchargement (1.5 Mo)

« Formations, échanges de bonnes pratiques, poursuite de la mise en œuvre des outils créés par la loi ASV sont autant de préconisations que je soutiens et que j’espère voir se développer dans les années à venir » déclare Pascale Boistard.

En conclusion, ces deux rapports s’inscrivent dans une volonté de respecter au mieux le choix de nos aînés qui sont 80% à vouloir rester le plus longtemps possible à domicile. Ils tendent à apporter des solutions nouvelles et adaptées aux demandes de ceux qui accompagnement dans leur quotidien les personnes en perte d’autonomie.

« A travers ces deux missions et leurs solides propositions, il s’agit de poursuivre la réflexion sur la question du vieillissement, qui doit être envisagée comme une réelle chance. Consolider les droits existants, en créer d’autres : c’est là tout l’objectif des travaux que nous menons depuis le début du quinquennat et qui nous permettront d’être à la hauteur de ce défi historique », conclut Pascale BOISTARD.