Ségolène Neuville installe le Haut Conseil du Travail Social (HCTS)

Le Haut Conseil du Travail Social (HCTS) a été installé jeudi 7 juillet par Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion auprès de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, en présence de Brigitte Bourguignon, députée du Pas-de-Calais.

Ségolène Neuville installe le Haut Conseil du Travail Social (HCTS)

Le HCTS, nouvelle instance de gouvernance du travail social présidé par Brigitte Bourguignon, aura notamment pour mission de formuler des avis et recommandations concernant les évolutions à apporter aux pratiques professionnelles du secteur, et de réaliser des travaux d’observation, d’évaluation et de recherche sur le travail social.

Le Haut Conseil est chargé de produire d’ici la fin de l’année des recommandations sur trois sujets prioritaires : le rôle et les finalités du travail social, les conditions du partage d’informations entre travailleurs sociaux, et la participation systématique des personnes aux décisions qui les concernent.

La création de ce Haut Conseil traduit l’engagement du Gouvernement à rénover la gouvernance du travail social, dans le cadre du plan d’action en faveur du travail social et du développement social. Ce plan, présenté en Conseil des Ministre en octobre 2015, a pour ambition de donner aux professionnels les moyens d’accompagner plus efficacement et plus globalement les personnes, en modernisant l’appareil de formation, en développant le travail en réseau et en s’appuyant sur le numérique.

A l’occasion de l’installation du HCTS, le rapport « Valeurs républicaines, laïcité et prévention des dérives radicales dans le champ du travail social », réalisé dans le cadre de la mission confiée en novembre 2015 par Marisol Touraine et Ségolène Neuville à Michel Thierry, ancien Vice-Président du Conseil Supérieur du Travail Social, a par ailleurs été présenté devant le HCTS.

En savoir plus

- Lire le discours prononcé par Ségolène Neuville, à l’occasion de l’installation du HCTS.
- Lire le rapport de Michel Thierry
- Lire le rapport de Brigitte Bourguignon