Vous êtes patient

Lors de la phase de déconfinement, il est indispensable d’être attentif à sa santé et de se faire soigner sans attendre.

Le retour aux soins concerne toute la population et en priorité les patients atteints de certaines pathologies à risque. En effet, leur état de santé peut s’être aggravé du fait de l’absence ou de retard dans les soins ou le confinement ressenti de manière particulièrement éprouvante.

Parmi les patients les plus vulnérables : les personnes âgées, celles présentant une maladie chronique (diabète, insuffisance rénale, maladies cardiaques ou respiratoires, troubles mentaux), en situation d’obésité, atteintes d’un cancer ou d’une maladie rare etc.

Il ne faut pas hésiter à contacter ou à reprendre contact avec son professionnel de santé (médecin traitant, infirmier, kiné, dentiste, gynécologue-obstétricien, psychologue et psychiatre) pour faire le point sur son état de santé, reprendre son suivi médical et prendre rendez-vous :

  • en appelant son cabinet ou son service,
  • en recourant à la téléconsultation ou au télésoin, remboursés à 100% par l’assurance maladie,
  • en se déplaçant : tous les professionnels de santé, qu’ils exercent en cabinet, en maison ou centre de santé, à l’hôpital ou en clinique, se sont organisés pour limiter au maximum les risques de contamination.

En outre, une consultation médicale spécifique ("bilan et vigilance") est proposée par les médecins traitants aux patients à risque ou en affection de longue durée n’ayant pas pu être suivis durant le confinement. Prise en charge intégralement par l’assurance maladie, elle permet de conseiller les personnes, en fonction de leurs fragilités, sur les mesures de protection à adopter dans le cadre du déconfinement.

Et bien sûr en cas d’urgence, il faut immédiatement appeler le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).

Continuez de vous faire soigner : c’est très important !

Ecoutez le spot radio : "Pendant l’épidémie, continuez de vous faire soigner"



Si vous pensez être atteint du Covid-19

Dans les autres cas

En 3 minutes obtenez des conseils personnalisés pour prendre soin de votre santé et de celle de vos proches, grâce à ce service du ministère : mesconseilscovid.sante.gouv.fr

Je suis atteint d’un trouble psychique ou mental

J’ai un trouble psychique

Je reprends contact avec le centre médico-psychologique (CMP) où je suis suivi ou bien le psychiatre ou le psychologue qui me suit pour :

  • faire le point sur ma santé mentale pendant et après le confinement,
  • discuter de mon traitement, éventuellement faire renouveler une prescription.

Pour faire le point sur mes autres problèmes de santé, je reprends contact avec mon médecin traitant.

Je me sens angoissé, anxieux, j’ai des idées noires

J’appelle la ligne d’écoute de la cellule nationale de soutien psychologique COVID-19 (n° vert 7 jours / 7 et 24 heures / 24).

Je souffre d’une addiction

Je suis suivi ou souhaite être suivi dans une structure dédiée de prise en charge (CSAPA, CAARUD, CJC) pour :

  • faire le point sur ma consommation, les risques associés et les solutions d’aide,
  • continuer ou débuter un traitement de substitution (TSO),
  • être accompagné dans une démarche de contrôle ou d’arrêt de mes consommations,
  • me procurer du matériel de RDRD et de la naloxone pour réduire les risques lors des consommations (infections, surdoses…),
  • faire un dépistage VIH, VHC en cas de pratiques à risque.

Pour cela, je n’hésite pas à contacter ou reprendre contact avec les professionnels des structures de prise en charge des addictions.

Si je peux avant de m’y présenter, j’appelle le standard téléphonique de la structure ou je consulte l’annuaire de Drogues-info-service.fr pour connaitre les modalités d’accueil (consultation téléphonique, accueil physique…) et les horaires d’ouverture.

Je suis en difficulté avec ma consommation de tabac, alcool, cannabis, cocaïne, opioïdes, avec ma pratique de jeux, d’écrans ou je m’inquiète pour quelqu’un de mon entourage

Des sites d’écoute et d’aide sont à votre disposition et pourront vous orienter vers une structure spécialisée proche de chez vous.

J’ai un jeune enfant

J’ai un jeune enfant

Je consulte le calendrier dédié pour vérifier que mon enfant, en fonction de son âge, n’a pas un examen médical prévu ou retardé à cause du confinement.

Je prends contact avec le médecin qui suit mon enfant : celui-ci pourra m’indiquer la meilleure date pour le prochain rendez-vous.

Si des vaccinations obligatoires (avant l’âge de 2 ans) sont prévues ou déjà en retard, je prends rendez-vous sans délai.

Lors de la consultation :

  • je respecte les gestes barrière : hygiène des mains et distanciation physique,
  • je porte un masque grand public,
  • je garde mon enfant auprès de moi dans la salle d’attente et je ne le laisse pas jouer avec les autres enfants (bisous, échanges de jouets),
  • je ne fais pas porter de masque à mon enfant mais celui-ci doit se laver les mains avant et après la consultation.

Je suis enceinte ou en suivi gynécologique

Je suis enceinte

Je continue à faire suivre ma grossesse.

Selon ma situation et en accord avec le professionnel de santé (ou l’équipe de soins) qui suit ma grossesse, certaines consultations de suivi pourront être réalisées à distance, en téléconsultation.

Pour toutes les consultations et examens réalisés en cabinet libéral ou à l’hôpital, il est recommandé, en plus des gestes barrières (hygiène des mains et distanciation physique) :

  • de porter un masque grand public si je suis au 1er ou 2e trimestre de ma grossesse,
  • de porter a minima un masque chirurgical si je suis au 3e trimestre de ma grossesse et à défaut, un masque grand public car je suis plus à risque de développer une forme grave du Covid-19.

Je suis une femme

Je reprends mon suivi gynécologique et mes éventuels examens de prévention.