Aller au-devant des publics et repérer les fragilités

Sont présentées ici des initiatives susceptibles d’aider les élus locaux à identifier les personnes fragiles sur leur territoire et des outils permettant d’aller à leur rencontre.

L’ESOGER, un outil d’évaluation socio-gériatrique de premier niveau en période de distanciation sociale

Catégorie de besoin des acteurs territoriaux
Évaluation socio-gériatrique des personnes isolées et fragiles à distance

Porteur de l’initiative
Le Centre d’Excellence sur la Longévité du RUISSS McGill (Montréal, Québec, Canada) conçoit et développe des outils en lien avec l’autonomie et la longévité humaine pour accompagner les personnes âgées elles-mêmes, leurs aidants, les professionnels médico-sociaux et les collectivités.

Objectif
En cette crise de la COVID-19, nos aînés sont doublement exposés : l’infection les frappe plus durement et l’isolement social est une menace importante pour leur santé et leur qualité de vie. L’ESOGER1 est un outil de repérage socio-gériatrique rapide et objectif des personnes âgées à risque et isolées à domicile en période de crise sanitaire, sociale ou environnementale. L’ESOGER1 permet d’évaluer dans son ensemble et à distance la situation socio-gériatrique d’une personne âgée en déterminant un risque de complications et en proposant des recommandations pour déclencher rapidement les bonnes interventions, prévenir les complications, les décompensations et l’engorgement des filières de prise en charge sanitaires et sociales.

Public cible
L’ESOGER1 peut être utilisé par des personnels médico-sociaux, mais également par des personnels administratifs n’ayant pas de compétences médicales. Un hôpital, mais également une administration, une association, une communauté ou une collectivité peuvent ainsi, en période de crise sanitaire, poursuivre ou mettre en place un suivi essentiel auprès des personnes âgées isolées avec les ressources humaines disponibles.

Descriptif de l’initiative
L’ESOGER1 se présente sous la forme d’un questionnaire court (de 3 à 5 min) réalisé par téléphone avec la personne âgée ou son proche. Elle recense des indicateurs sociaux et gérontologiques afin d’établir un niveau de risque détectant une situation nécessitant le cas échéant une ou des intervention.s préventive.s. L’ESOGER1 aboutit à un « score de risque » immédiatement interprétable et propose de déclencher des actions spécifiques reliées à ce score comme contacter un centre social, une infirmière, demander l’intervention d’un médecin… L’ESOGER1 est librement accessible sur la plateforme Internet sécurisée du Centre d’Excellence sur la Longévité. L’ESOGER1 peut être complétée en ligne, puis son résultat enregistré sur un ordinateur (pdf) ou imprimé. L’ESOGER1 a fait l’objet travail d’adaptation au contexte français par des membres de l’équipe opérationnelle de la mission.

Enjeux et déploiement sur le territoire
- Kit de formation

Pour plus d’informations
http://ceexlo.ca/esoger1-urgence-aines-isoles/

UNCCAS, des “fiches actions” pour recenser les initiatives locales face à la crise du Covid-19

Catégorie
Mobiliser des moyens humains et s’appuyer sur le tissu associatif

Porteur de l’initiative
UNCCAS (Union nationale des centres communaux et intercommunaux d’action sociale)

Objectifs
Relayer les initiatives locales face à l’épidémie de covid-19 à destination des élus locaux pour partager les bonnes pratiques, notamment en termes de recrutement de bonnes volontés

Publics cible
Les élus locaux

Descriptif de l’initiative
Nombreux à gérer des Ehpad, des services d’aide à domicile ou des services de portage des repas, les centres communaux ou intercommunaux d’action sociale sont en première ligne face à l’épidémie de Covid-19. Dans ce contexte, l’Unccas recense et diffuse les initiatives locales face à l’épidémie à destination des élus locaux La page dédiée sur le site de l’Unccas propose aux CCAS et aux Cias (centres intercommunaux) de faire part de leurs initiatives pour faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur l’action sociale. S’appuyant sur sa banque d’expérience (La fabrique des CCAS/Cias), l’Unccas met en ligne ces réalisations sous la forme habituelle de "fiches actions". Les actions relayées incluent la réalisation de maraudes au profit des personnes les plus vulnérables, le portage de repas à prix spécial, le le renforcement des aides à domicile et en Ehpad, l’activation du plan "Vigilance personnes vulnérables" qui reprend les modalités du plan Canicule ou encore la mise en place d’un service étendu de garde des enfants pour les professionnels de santé, fonctionnant 7 jours sur 7 et avec des horaires élargis.

Pour plus d’informations
Consulter les fiches actions ici : https://www.unccas.org/les-ccas-cias-face-au-covid-19#.Xp6zjVMzbeS

UNCCAS, un guide d’urgence de l’élu municipal confiné

Catégorie
Mobiliser des moyens humains et s’appuyer sur le tissu associatif

Porteur de l’initiative
UNCCAS (Union nationale des centres communaux et intercommunaux d’action sociale)

Objectifs
Proposer aux élus des conseils méthodologiques pour gérer au mieux la crise sanitaire et venir en aide à leurs concitoyens en respectant les règles de confinement

Publics cible
Les collectivités territoriales

Descriptif de l’initiative
Nombreux à gérer des Ehpad, des services d’aide à domicile ou des services de portage des repas, les centres communaux ou intercommunaux d’action sociale sont en première ligne face à l’épidémie de Covid-19. Dans ce contexte, l’Unccas (Union nationale des centres communaux et intercommunaux d’action sociale) diffuse un "Guide d’urgence de l’élu municipal confiné". Le guide de 16 pages vise à apporter des conseils méthodologiques et des échanges d’expériences vécues depuis la première semaine de confinement. Le document comporte deux parties. La première – "Gérer la crise" – donne les informations essentielles en matière de solidarité sanitaire, sociale, économique et citoyenne : recensement des besoins, organisation des obsèques, utilisation des outils technologiques, organisation des équipes et du travail, mobilisation des citoyens… Intitulée "Préparer la reprise", la seconde partie essaie d’anticiper en proposant un certain nombre de conseils pour s’y préparer : réalisation d’une cartographie des besoins avec organisation par thématique, mobilisation des soutiens, appel à la solidarité intercommunale… Avec, pour conclure, un maître mot à destination de tous les élus : "Ne lâchez rien !"

Pour plus d’informations
https://reussirmonmandat.unccas.org/wp-content/uploads/2020/03/unccas_2020_V4covid19.pdf

Villes Amies des Aînés, accompagner les élus locaux au service des générations âgées

Catégorie
Repérer les fragilités et aller au-devant des publics

Porteur de l’initiative
Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés

Objectifs
Accompagner et former les acteurs locaux dans l’adaptation des politiques publiques locales au vieillissement de la population, valoriser les bonnes pratiques menées dans les collectivités en faveur des générations âgées

Publics cible
Collectivités de toutes tailles (élus locaux et professionnels des territoires)

Descriptif de l’initiative
En 2010, l’OMS a créé le réseau mondial des villes et communautés amies des aînés afin d’inciter les territoires à mieux s’adapter aux besoins des aînés, de façon à exploiter le potentiel qu’ils représentent pour l’humanité. Depuis sa création en 2012, le Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés (RFVAA) accompagne plus de 150 territoires de toutes tailles engagées autour des 8 thématiques du programme : Habitat ; Espaces extérieurs et bâtiments ; Transports et mobilité ; Information et communication ; Culture et loisirs ; Participation citoyenne et emploi ; Lien social et solidarité ; Autonomie, services et soins. L’accompagnement des territoires par le RFVAA s’articule autour de formations, de conseils et d’outils pour structurer une dynamique Ville Amie des Aînés, du partage des bonnes pratiques entre territoires ainsi que de la valorisation à l’échelle nationale des engagements pris par ceux-ci.

Pour plus d’informations
www.villesamiesdesaines-rf.fr