Foire aux questions : la conduite à tenir

La conduite à tenir

Faut-il se faire vacciner si on a eu la Covid-19 ?

Conformément à l’avis de la Haute Autorité de santé du 11 février 2021 qui tient compte de l’évolution des connaissances sur le virus, les personnes ayant déjà eu la Covid-19 peuvent se voir proposer l’administration d’une seule dose de vaccin, quelle que soit l’ancienneté de l’infection. Ceci s’explique par le fait que les personnes ayant déjà été infectées conservent une mémoire immunitaire. Cette dose unique de vaccin joue ainsi un rôle de « rappel » après l’infection.

Au moment de l’entretien médical préalable à la première injection, la personne est invitée à préciser si elle a été infectée et, le cas échéant, à fournir au professionnel de santé le document l’attestant. L’entretien médical permet de déterminer si une deuxième dose reste recommandée. En effet, les résidents en EHPAD et USLD, ainsi que les personnes présentant une immunodépression avérée (en particulier recevant un traitement immunosuppresseur) doivent suivre le schéma vaccinal initial composé de deux doses.

De plus, les personnes qui ont reçu une première dose de vaccin et qui présentent une infection par le SARS-CoV- 2 avec un test PCR positif dans les jours qui suivent cette première injection ne doivent pas recevoir la seconde dose dans les délais habituels, mais dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection.

Dans tous les cas, il est nécessaire d’attendre au moins 3 mois (voire de préférence entre 3 et 6 mois) après la fin des symptômes avant de procéder à la vaccination.

Faut-il se faire tester avant d’être vacciné ?

Il n’est pas utile de se faire tester de manière automatique avant de se faire vacciner.

Cependant, si une personne est cas contact, la vaccination doit être repoussée et un test réalisé pour confirmer ou non une infection. Si le test est négatif, la vaccination pourra alors avoir lieu.

Je viens de me faire vacciner ou j’ai été positif à la Covid-19. Puis-je donner mon sang ?

Toute personne ayant été vaccinée contre la Covid-19 sur le territoire national peut effectuer un don du sang. Pour les personnes vaccinées à l’étranger, un délai de 28 jours doit être respecté avant de se présenter dans un centre de collecte.

Pour les personnes ayant été positives à la Covid-19, un délai de 28 jours doit être respecté avant de pouvoir à nouveau donner son sang. Pour les cas contact avec un cas confirmé ou probable qui souhaitent donner leur sang, le délai à respecter est de 14 jours.

Le vaccin empêche-t-il la transmission du virus ?

En l’état des connaissances, les vaccins aujourd’hui disponibles ou en cours de développement réduisent la sévérité des symptômes. Néanmoins, nous ne possédons pas encore à ce stade l’ensemble des données relatives à l’effet des vaccins sur la contagiosité.

Il est donc impératif de continuer à maintenir à ce stade les gestes barrières (port du masque, distanciation, etc.) même lorsque l’on a été vacciné, quel que soit le vaccin.

Le vaccin contre la Covid-19 protège-t-il également du virus de la grippe ?

Aucune étude à ce jour ne permet d’affirmer que le vaccin contre la Covid-19 protège contre la grippe, et inversement.

Combien de temps protège la vaccination ?

À ce jour, peu de données sont disponibles sur la durée de la protection accordée par la vaccination, le suivi des vaccins n’étant que de quelques mois. Néanmoins, les résultats des études cliniques des vaccins autorisés convergent pour démontrer un fait principal : la vaccination permet de réduire massivement la mortalité due au virus et à ses formes graves. De même, de plus en plus de données indiqueraient l’existence d’un effet notable de la vaccination sur la transmission du virus. Ainsi, la vaccination est aujourd’hui notre meilleur espoir pour lutter contre l’épidémie et pour sortir de la crise de manière pérenne.